Sport

Zap sport du 22 novembre - Coupe Davis : La France repart bredouille (vidéo)

Zap sport du 22 novembre - Coupe Davis : La France repart bredouille (vidéo)

Toute l'actualité sport à retrouver sur Non Stop Zapping.

Clap de fin. L'équipe de France n'a pas su aller plus loin que la phase de groupe de la Coupe Davis, éliminée jeudi 21 novembre après la défaite face à la Serbie. Alors que Jo-Wilfried Tsonga s'est incliné face à Filip Krajinovic, Novak Djokovic a scellé le destin des Français en s'imposant face à Benoît Paire. "On voulait faire mieux" a regretté ce dernier. Forcément, le bilan est amer dans les rangs tricolores. De son côté, Nicolas Mahut a fustigé la nouvelle formule de la Coupe Davis : "Je crois que la tradition ils l'ont complètement piétinée, ce n'est plus du tout ce qui faisait le sel de la Coupe Davis". Pour le joueur français, c'est le rythme de la compétition et le manque de public qui posent problème : "Pour que ça fonctionne, il faut plus de temps : une semaine c'est trop court, on ne peut pas se permettre d'avoir deux rotations par journée et de finir des matches à 4h du matin. Il faut que les stades soient pleins pour que ce soit une réussite, ça ne l'était pas" a-t-il estimé.

Thomas Tuchel s'agace

En football maintenant, l'ambiance était tout aussi morose du côté de la conférence de presse de Thomas Tuchel. Interrogé sur Neymar, qui s'est déplacé à Madrid pour la Coupe David il y a quelques jours, l'entraîneur du PSG n'a pas caché son agacement concernant l'attitude de l'attaquant brésilien : "Je ne suis pas son papa, je ne suis pas la police, je suis l'entraîneur. Comme entraîneur, est-ce que j'aime ce vol ? Non, pas du tout, c'est clair. Est-ce que c'est le moment de perdre ma tête ? Non." De son côté, José Mourinho, fraîchement intronisé entraîneur de Tottenham, n'a pas tari d'éloges… à son propre égard : "Je pense que je suis plus fort, j'ai toujours été en forme. Je suis plus fort sur le plan émotionnel, je suis détendu, motivé, et je crois que les joueurs ont ressenti ça en quelques jours."

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people