Sport

Zap sport du 15 avril : Lille humilie le PSG (vidéo)

Zap sport du 15 avril : Lille humilie le PSG (vidéo)

Au programme du zap sport de celundi 15 avril : zoom sur l'humiliation du PSG infligée par Lille, dimanche 14 avril. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

C'est la plus lourde défaite depuis 19 ans. Dimanche 14 avril, en Ligue 1, le PSG s'est fait écraser par Lille 5-1. Un scénario catastrophe pour les Parisiens qui devront encore attendre avant d'être sacrés champions de France. Les hommes de Thomas Tuchel n'avaient besoin que d'un seul point pour le devenir, mais ont donc concédé cinq buts face à Lille. Un bilan amer du côté du PSG. Pour Kylian Mbappé, l'équipe a manqué de "personnalité" : "On va être champion, mais quand on perd faut perdre avec la manière. Il ne faut pas manquer de personnalité comme ça, prendre 3,4,5 buts c'est ça qui n'est pas normal." Un constat que ne partage absolument pas Thomas Tuchel : "Non, c'est trop facile de dire comme Mbappé qu'on a manqué de personnalité. On a contrôlé. On a fait un bon début de match, avec quatre buts, deux pour nous et deux hors-jeu. Eux, n'en ont pas eu. Et il y a eu l'occasion de Kehrer (…) On a joué avec des joueurs malades, qui ne devaient pas jouer. Ce n'est pas possible d'avoir que 16 joueurs." Pour l'entraîneur du PSG, "il y avait trop d'absents".

Le Stade Toulousain s'embrase

En rugby maintenant, en Top 14, les Toulousains ont prouvé toute l'étendue de leur talent. Mené de onze points à quelques minutes de la fin avec un joueur en moins, Toulouse a réussi à s'imposer face à Clermont (47-44), enflammant les tribunes, et devenant le premier club qualifié pour la phase finale du Top 14. Pour l'entraîneur du Stade Toulousain, Ugo Mola, tout est une question de lucidité : "Il faut juste être en phase avec la réalité des choses. On a montré beaucoup de caractère, ça c'est sûr, mais on ne va pas se prendre pour d'autres. Ce n'est pas le moment. On va dans un endroit où c'est quasiment impossible de gagner." Prudence est mère de sûreté.

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people