Sport

Zap sport du 11 février : L'OL battu à Nice (vidéo)

Zap sport du 11 février : L'OL battu à Nice (vidéo)

Au programme de ce zap sport du lundi 11 février : la défaite de l'OL face à Nice en Ligue 1, et le PSG en bien mauvaise posture. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Dimanche 10 février, en clôture de la 24e journée de Ligue 1, l'Olympique Lyonnais s'est incliné 0-1 sur la pelouse de Nice malgré une nette domination, tout juste une semaine après son exploit face au PSG (2-1). Une défaite amère pour Bruno Génésio, entraîneur de l'OL : "Mon analyse ? La même qu'au match aller, à savoir qu'on a archi-dominé, qu'on s'est créé une multitude d'occasions, mais qu'on n'a pas été suffisamment tueurs pour l'emporter. Comme souvent dans ce genre de match… On est punis en plus. C'est un hold-up. Je n'ai pas grand-chose à reprocher à mon équipe. Dans le jeu, les intentions et les engagements, il y a eu beaucoup de bonnes choses. Lille à 6 points ? C'est dommageable…"

La malédiction du PSG

Autre coup dur maintenant, du côté de la Ligue des Champions, le PSG accuse un énième coup du sort, comme enlisé dans le tourbillon d'une terrible malédiction. Après Neymar, les hommes de Thomas Tuchel devront faire sans Edinson Cavani, forfait pour le match contre Manchester United, mardi 12 février. L'Uruguayen souffre d'une lésion d'un tendon de la hanche droite, survenue samedi 9 février face aux Girondins de Bordeaux. Mais le mauvais sort ne s'arrête pas là puisque Thomas Meunier, victime d'une commotion cérébrale lors du même match, a lui aussi était contraint de déclarer forfait pour le huitième de finale aller de Ligue des champions contre Manchester United. Une situation qui inspire de nombreuses critiques, à l'instar de celles de Sébastien Tarrago, journaliste de L'Équipe, qui a estimé dans un tweet : "La malchance, l'arbitrage, le FP financier. On entend tout à propos du PSG mais rien sur l'incroyable légèreté du club. Il y a une semaine, à 3 jours d'un match, tout l'effectif participait à une grande java validée par les dirigeants. Et ça passe crème." Vos avis ?

 

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people