Sport

Zap sport du 11 décembre - Ligue des champions : L'OL se qualifie face à Leipzig (vidéo)

Zap sport du 11 décembre - Ligue des champions : L'OL se qualifie face à Leipzig (vidéo)

Toute l'actualité sport à retrouver sur Non Stop Zapping.

Mardi 10 décembre, après un combat acharné face à Leipzig, l'OL s'est qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions (2-2). Une qualification qui est presque passée inaperçue après les violents heurts en marge du match. À l'issue de la rencontre, un ultra a brandi une banderole caricaturant le défenseur de l'OL, Marcelo, ce qui a provoqué la colère de ses coéquipiers. Vraisemblablement très impacté par cette fin de match houleuse, Memphis Depay s'est exprimé au bord des larmes face à la presse : "Je suis furieux. Il faut que je sois prudent, car ça me rappelle mon passé et je n'ai plus envie d'être cet homme-là. Je suis devenu plus calme, je n'ai pas de mots pour ça" a-t-il lâché, très éprouvé et les nerfs à vif. Selon la version d'un supporter lyonnais, qui s'est confié à RMC Sport, la situation aurait été causée par le fait que les joueurs ne sont pas venus directement saluer leurs supporters : "On pensait que les joueurs, comme souvent après chaque victoire, allaient venir célébrer dans le virage et là, ça traîne et, 10 minutes plus tard, on les voit se diriger vers les vestiaires, raconte-t-il. (…) C'est triste parce que, s’ils étaient venus célébrer, il y aurait eu zéro incident."

Vladimir Poutine monte au créneau

Du côté des Jeux Olympiques, la Russie est au centre d'une situation inédite, suspendue quatre ans pour avoir falsifié des données de contrôle anti-dopage. Une sanction à laquelle Vladimir Poutine en personne a réagi, non sans agacement : "Il n'y a pas de plainte contre le comité olympique russe. S'il n'y a aucune plainte, le pays doit concourir sous son drapeau national. Comme cela est écrit dans la charte olympique. Cela veut dire que la décision de l'agence mondiale antidopage contredit la charte olympique." Le chef de l'Etat russe a prévenu : "Nous avons donc le droit de faire appel devant le Tribunal Arbitral du Sport." Affaire à suivre…

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people