Sport

Yannick Noah exilé fiscal et soutenu par François Hollande ? Les révélations de VSD (Vidéo)

Yannick Noah exilé fiscal et soutenu par François Hollande ? Les révélations de VSD (Vidéo)

Depuis sa nomination à la tête de l’équipe de France de Coupe Davis, Yannick Noah a vu ressurgir sur les réseaux sociaux et dans certains médias, les rumeurs selon lesquelles il aurait succombé à l’exil fiscal. Mais dans son numéro, qui sort ce jeudi dans les kiosques, le magazine "VSD" dévoile un entretien avec l’avocat de l’ex-tennisman afin d'en savoir un peu plus. Dans une vidéo, Nathalie Gillot, chef des informations de l’hebdomadaire s’est confié sur cette interview. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Alors que l’équipe de France de Coupe Davis se prépare à entrer dans la compétition pour son premier tour face au Canada, du 4 au 6 mars prochain, Yannick Noah est au cœur d’une polémique. En effet, depuis sa nomination à la tête de la sélection française, il est la cible de nombreuses rumeurs concernant un supposé exil fiscal. Afin de tordre le cou à ces allégations et en finir une bonne fois pour toutes, l’ex-tennisman, par l’intermédiaire de son avocat Maître Alain Sarrazin, a décidé de donner en détail au magazine "VSD" sa situation fiscale. "On a mis en cause son honnêteté fiscale, et maintenant, c’est son honnêteté personnelle qui est attaquée. On peut difficilement aller plus loin", a souligné l’avocat de l’ancien joueur dans le l’hebdomadaire. "Je suis son avocat fiscaliste depuis 1999 et je peux certifier que (...) tout est payé : c'est ce qu'il ressort de la lettre d'administration elle-même."

"Son soutien affiché à François Hollande lui valait l’effacement de sa dette fiscale"

Nathalie Gillot, chef des informations à "VSD", est revenue dans une vidéo sur les informations données par Yannick Noah et son avocat. "Tout le monde a retenu le fait que Yannick Noah a vécu en Suisse au milieu des années 90. Dans l'imaginaire collectif, c'est parce qu'il était un exilé fiscal". En revanche durant cette période, il avait fait l’objet d’un redressement fiscal de près d’un million d’euro en voulant démontrer qu'il n'était pas imposable en France. Puis elle ajoute : "Mais quand on regarde dans le détail, on se rend compte qu'il n'a pas bénéficié de passe-droit et a juste exercé ses droits comme n'importe quel citoyen". Enfin, Nathalie Gillot a conclu en expliquant les raisons qui ont poussé l’interprète de "Saga Africa" à faire cette démarche. "Maître Alain Sarrazin a accepté de nous donner dans le détail l’état de la situation fiscale à l’euro près. Il nous a aussi expliqué que Yannick Noah était excédé par cette rumeur (…) On a laissé sous-entendre ces derniers mois que son soutien affiché à François Hollande lui valait l’effacement de sa dette fiscale. C’est parti de là et son avocat fiscaliste a accepté, avec l’accord de son client, de nous ouvrir son dossier fiscal".

Réagissez à l'actu people