Sport

Wimbledon : Novak Djokovic perd son sang froid en plein set

Wimbledon : Novak Djokovic perd son sang froid en plein set

Le monde du Tennis a actuellement les yeux rivés sur le tournoi de Wimbledon. Alors que Novak Djokovic rencontrait aujourd’hui le français Richard Gasquet lors de la demi-finale, ce dernier n’a bien faillit pas franchir cette étape de la compétition. Lors de son précédant match le joueur serbe qui jouait contre Kevin Anderson a perdu son sang froid en pleine partie.

Novak Djokovic est un des plus grands joueurs de tennis actuel. Si le joueur serbe est connu pour sa bonne humeur, ce dernier peut s’avérer être un vrai sanguin. Impulsif lorsque la tournure du match ne lui convient pas Novak Djokovic peut très facilement s’énerver contre la première personne qui se présente à lui. C’est ce qu’a en effet subi une pauvre ramasseuses de balles du tournoi de Wimbledon.

Un coup de sang en plein set !

Novak Djokovic jouait contre le tennisman Sud Africain Kevin Anderson ce lundi 6 juillet. Si tout le monde voyait déjà le joueur serbe remporter la partie, le match ne s’est pas du tout passé comme il était prévu. En effet, Kevin Anderson a su maitriser son adversaire, si bien que Novak Djokovic a clairement perdu son sang froid lors d’un set. Ce dernier a littéralement hurlé « My towel » traduction, ma serviette, sur une pauvre ramasseuse de balles qui n’y était pour rien.

Conscient d’être allé un peu trop loin, Novak Djokovic a tenu à présenter ses excuses à la ramasseuses de balles en question, lors de la conférence de presse qui a suivi le match. « Je suis désole. Ce n’était pas contre elle, elle a sans doute été effrayée par mon cri, j’étais assez proche d’elle en plus. Donc je tiens sincèrement à lui présenter mes excuses pour ce mauvais geste. »


Qualifié pour la demi-finale, ce vendredi 10 juillet Novak Djokovic rencontrait le français Richard Gasquet. Le français qui a pourtant jusqu’à lors brillé dans le tournoi de Wimbledon s’est incliné face au joueur serbe 7-6, 6-4, 6-4.

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people