Sport

William Bonnet : Après sa terrible chute au Tour de France, le cycliste témoigne !

William Bonnet : Après sa terrible chute au Tour de France, le cycliste témoigne !

Le 6 juillet dernier, lors de la 3ème étape du Tour de France 2015, William Bonnet avait violemment chuté, entraînant dans sa lancée bon nombre d'autres coureurs cyclistes. Un mois après les faits, il est revenu sur cet incident dans les colonnes du quotidien sportif L'Equipe.

En plein Tour de France, William Bonnet a créé la frayeur. Et pour cause, entre Anvers et Huy, lors de la 3ème étape de cette édition 2015, le coureur cycliste de la Française des Jeux a lourdement chuté. Plus encore, en glissant, il a alors entraîné une suite d'écroulements, formant ainsi une chute collective impressionnante. Depuis, le sportif a été opéré d'une fracture pluri-fragmentaire de la deuxième vertèbre cervicale et s'est vu obligé de porter un dispositif afin de lui maintenir le cou. Alors qu'il tentait encore de se remettre de cet accident, le 29 juillet au soir William Bonnet a été surpris par un contrôle antidopage, comme il l'avait indiqué via son compte Twitter. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le sportif a été étonné par cette démarche du fait qu'il ne reprendra la course qu'à partir de 2016.

“Je sentais que ma tête ne tenait plus”

Dans les colonnes de L'Equipe, William Bonnet est revenu pour la première fois sur l'incident du 6 juillet, évoquant au passage ce contrôle antidopage inopiné : “Le médecin n'avait pas tilté que c'était moi, il était un peu gêné et surpris”, a-t-il lâché avant de s'amuser de la situation : “C'est la première fois qu'on vient me tester à la maison. Avec ce que je prends comme médicaments contre la douleur, morphine et compagnie, ils vont en trouver des trucs”. Plus encore, le coureur cycliste a fait le récit de sa journée noire lors du Tour de France 2015 : “J'ai glissé sur la route, je me suis pris les autres qui sont venus me taper dans le dos. Et c'est là que ça fait mal”, a-t-il estimé. De là, l'équipe médicale prend en charge la victime dans un état visiblement critique, comme il l'a luimême expliqué : “J'ai voulu me relever et je sentais que ma tête ne tenait plus. Evacué vers l'hôpital de Huy, et après les examens, le verdict tombe : une cervicale brisée et déplacée, une autre fissurée, deux dorsales fissurées et une artère touchée”, a-t-il balancé.

Bientôt de retour ? “Il faut de la rééducation”

Un diagnostic qui lui a valu une opération dont il garde encore aujourd'hui les séquelle : “J'ai une plaque en titane dans le cou qu'on ne me retirera pas et qui, comme un corset protègera les deux vertèbres. On m'a prévlevé un morceau d'os du côté de la hanche pour refaire la cervicale brisée. Quant au corset, c'est a priori pour trois mois”, a-t-il expliqué. Cependant, pas question pour William Bonnet de se décourager. En effet, le coureur cycliste de la Française des Jeux a avoué avoir déjà repris le vélo chez lui et avoir hâte de pouvoir de nouveau concourrir aux couleurs de son équipe : “On m'enlèvera peut-être le corset en octobre après il faut de la rééducation”, a-t-il conclu.

Réagissez à l'actu people