Sport

Un lutteur iranien simule une blessure pour ne pas combattre un Israélien

   / 5  
Il simule un blessure pour ne pas se battre contre un Israélien
1
Il simule un blessure pour ne pas se battre contre un Israélien
L'entraîneur iranien explique à son combattant pour il ne doit pas combattre
2
L'entraîneur iranien explique à son combattant pour il ne doit pas combattre
Ils sera banni à vie s'il combat
3
Ils sera banni à vie s'il combat
Il a dû simuler une blessure
4
Il a dû simuler une blessure
Le jeune combattant a fini en pleurs
5
Le jeune combattant a fini en pleurs

Lors des championnats du monde de lutte juniors qui se sont déroulés en Hongrie, un entraîneur iranien a obligé son jeune combattant à simuler une blessure pour ne pas qu’il combatte face à un lutteur israélien. L’entraîneur lui a clairement dit qu’il serait banni à vie s’il montait sur le tapis. Une séquence choc que Non Stop Zapping vous propose de retrouver sur son site.

Lors des derniers Jeux Olympiques 2016 à Rio, une scène avait suscité la polémique lors du tournoi de judo des + de 100kg remporté par Teddy Riner. En effet, battu par l’Israélien Or Sasson en huitièmes de finale, l’Egyptien Islam El-Shehaby a refusé de serrer la main de son adversaire sur le tatami et d’effectuer le salut traditionnel. "Ce qu’il a fait est un comportement personnel. Nous lui avons répété plusieurs fois de respecter l’esprit sportif, de ne pas violer les règles et de ne pas se soumettre aux pressions". Et de préciser que "les pressions de la part des médias égyptiens et arabes étaient très importantes", avait expliqué le président du Comité olympique égyptien Hesham Hatab.

Iran VS Israël

"Son attitude sera examinée après les Jeux pour voir si des mesures additionnelles doivent être prises, avait confié un porte-parole de la Fédération internationale de judo (IJF) et qui a précisé qu’il n’était pas obligatoire de serrer la main. Malheureusement, cela n’est pas une scène isolée. Lors des championnats du monde de lutte juniors qui se sont déroulés en Hongrie, un jeune combattant iranien a été obligé par son entraîneur de simuler une blessure pour ne pas combattre. La raison ? Il devait monter sur le tatami face à un Israélien. Sur les images d’"Al-Jazeera", l’entraîneur explique que s’il monte il va être banni à vie de son sport par sa fédération. Pour que la blessure paraisse vraie, il pose une poche de glace sur la main du jeune homme. Mais ce dernier finit en pleurs. Il faut savoir que l'Iran ne reconnait pas Israël comme un état.

Par Nicolas D

Réagissez à l'actu people