Sport

Tour de France : Thierry Adam ému quitte France Télévisions et s’explique en direct (vidéo)

Tour de France : Thierry Adam ému quitte France Télévisions et s’explique en direct (vidéo)

Dimanche 20 septembre marquait la fin du 107ème Tour de France. En début de diffusion, le journaliste Thierry Adam a annoncé en direct sur France 2 son départ de France Télévisions. S’il est apparu ému, il s’est expliqué. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Le journaliste sportif commentait le Tour de France depuis 2001. Après près de 20 ans passés sur la Grande Boucle, il quitte France Télévisions. Une annonce faite juste avant le départ des coureurs pour la dernière étape de la compétition qui reliait Mantes la Jolie aux Champs Elysées. Au moment de la prise d’antenne en direct sur France 2, Laurent Luyat donne la parole à Thierry Adam. Il explique alors les raisons qui l’ont poussé à prendre cette décision et est apparu très ému. Il a également évoqué son avenir au sein d’un autre média.

"On n’était plus sur la même longueur d’onde"

"C’est un petit peu différent, c’était dans l’air du temps depuis deux, trois ans donc on a eu le temps de s’y faire… On n’était plus tout à fait sur la même longueur d’onde avec certains donc le confinement a accéléré les choses. C’est le dernier (Tour de France, ndlr) avec France Télévisions mais peut-être pas le dernier" confie alors Thierry Adam sans en dire plus. Puis il revient sur son expérience vécue durant les différentes éditions du Tour de France et remercie les consultants. "35 ans avec France Télévisions, des moments particuliers humainement d’abord avec les cyclistes (…), avec les téléspectateurs aussi (…), et puis avec mes consultants le regretté Laurent Fignon, avec Bernard Thévenet, avec Cédric Vasseur et puis une amitié très particulière avec Laurent Jalabert, on a passé énormément de moments ensemble, et maintenant avec Thomas Voeckler".

Lorsqu’il évoque ses enfants, Thierry Adam ne peut pas cacher son émotion. "Le plus beau des messages, je l’ai eu ce matin. Je fais une petite parenthèse, mes trois garçons qui sont grands m’ont envoyé ‘On est fiers de toi Papa’. Et ça c’est le moment d’émotion". A cet instant, le journaliste a la gorge serrée et des trémolos dans la voix.

Par Valentine V.

Réagissez à l'actu people