Sport

Souleymane Diawara libéré de prison : Sa peine alourdie à cause de sa couleur de peau ? Pierre Ménès s'interroge

Souleymane Diawara libéré de prison : Sa peine alourdie à cause de sa couleur de peau ? Pierre Ménès s'interroge

Un mois et demi après sa sortie de prison, le footballeur Souleymane Diawara était l'invité ce dimanche 9 août du Canal Football Club. L'occasion pour lui de se confier sur ses 11 semaines de détention au sein de la prison des Baumettes à Marseille. Pour le journaliste Pierre Ménès, Souleymane Diawara n'a pas été traité comme un citoyen lambda.

Le 26 juin dernier, le footballeur Souleymane Diawara était libéré de prison après y avoir passé 11 semaines en isolement. C'est à la prison des Baumettes à Marseille qu'était incarcéré le sportif. Depuis sa sortie, il s'est confié dans les médias sur cette épreuve. Ce dimanche 9 août, il était ainsi l'invité du Canal Football Club sur Canal+. Il a alors commencé par rappeler les raisons de son incarcération. "Il y a deux ans de ça, j'ai acheté une voiture à une personne que j'ai connue pendant les vacances. Je lui ai fait confiance, je lui ai acheté une voiture et malheureusement cette voiture elle n'est pas arrivée. En attendant, il a voulu me prêter une voiture. Après quelques jours, je m'aperçois que cette voiture est une doublette et qu'elle est volée."

Souleymane Diawara se serait alors expliqué avec l'homme qui aurait continué de lui assurer qu'il n'y avait aucun souci et qu'il aurait bientôt le véhicule qu'il avait acheté. "Au bout de quelques mois, continue le footballeur, la voiture ne vient pas donc je décide de dire à mon frère d'aller voir cette personne parce que je ne l'ai plus au téléphone." Le frère de Souleymane Diawara et les hommes qui l'accompagnaient sont accusés de violence et le footballeur d'avoir voulu se faire justice lui-même.

"C'est vraiment difficile la prison"

Après avoir retracé cette histoire sans toutefois trop en dire puisque l'affaire est toujours en cours, Souleymane Diawara s'est confié sur ses conditions de détention sur le plateau du Canal Football Club. Le footballeur a expliqué qu'il avait passé les 11 semaines de son incarcération à l'isolement. Il n'avait aucun contact avec les autres détenus. "La pire chose qui puisse m'arriver, c'est d'aller en prison. Même à mon  pire ennemi je ne lui souhaite pas ça parce que c'est vraiment difficile la prison" déclare le sportif de 36 ans. Souleymane Diawara passait son temps à s'entretenir dans une salle de sport individuelle d'environ 7m², et à regarder le sport à la télévision.

En regardant des matchs à la télévision n'était pas facile pour le footballeur : "On croit que c'est un cauchemar mais en fait non, on est bien dedans" explique-t-il avant d'ajouter : "Oui on regarde Canal+, on regarde le Canal Football Club et tous les sports, tous les sports."

"J'ose espérer que le fait que Souleymane Diawara soit noir n'a pas en plus aggravé la chose"

Pour le journaliste Pierre Ménès, les conditions de détention de Souleymane Diawara sont suspectes. Il s'interroge sur le fait que le footballeur ait pu être victime d'un traitement spécial en raison de sa célébrité et/ou de sa couleur de peau. "Il y a qu'un truc que je voulais dire, c'est que souvent dans la société française, on dit que les gens médiatisés ou connus ont un régime de faveur par rapport à la justice. Là je pense qu'on a le cas inverse, c'est-à-dire un régime de défaveur. J'ose espérer que le fait que Souley soit noir n'a pas en plus aggravé la chose, mais je n'en suis pas totalement convaincu" lance-t-il ainsi.

Des propos qui n'ont pas vraiment plu aux spectateurs qui se sont exprimés sur les réseaux sociaux. "Donc affirme que Souleymane Diawara a eu un traitement de défaveur de la justice française parce qu'il est noir. C'est fou !!!" tweete ainsi Espoirs du foot. "c'est la fatigue qui t'a fait dire que Diawara a été en prison sûrement car il était noir ? Avoir du ferme est jamais anodin" lance quant à lui unh certain Arnaud Mattern. Ce à quoi Pierre Ménès a répondu : "perso je n'ai pas souvenir d'un mec qui fait 11 semaines de préventive à l'isolement dans un dossier sans violence physique donc je me pose des questions sur cette forme de "justice" "

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Réagissez à l'actu people 3
Par pogo | le Mardi 11 Août - 09:44
prison
Pourquoi n'a t-il pas porté plainte quand il su qu'il était arnaqué ?????
0
Par bonito5 | le Mardi 11 Août - 13:00
justice
moi aussi je me pose des question un truand est a l'origine de tout cela comment ce fait il que ce tuand ne soit pas inquieté si le frere est intervenu c'est que la justice francaise a derappé
0
Par dom3124 | le Mercredi 12 Août - 05:28
A Mr Ménès
J'aime bien pierre Ménès pour ses commentaires footballistique,mais beaucoup moins quand il prends la défense de Diawara,si ce qu'il dit est vrai,pourquoi envoie t'il son frère pour régler l'affaire,s'il n'avait rien a se reprocher,il allait voir un poste de police en expliquant la situation,et une enquête aurais été ouverte,point barre !! Mais comme c'est un footeux,il faut lui trouver des circonstances atténuantes !! Non,pardon;parce qu'il est noir ? Un peu de sérieux Mr Ménès !!
0