Sport

Sextape de Mathieu Valbuena : Noël Le Graët tacle les médias et défend Benzema (vidéo)

Sextape de Mathieu Valbuena : Noël Le Graët tacle les médias et défend Benzema (vidéo)

Noël Le Graët est revenu ce lundi sur L'Equipe 21 sur l'affaire polémique de la sextape de Mathieu Valbuena, dans laquelle Karim Benzema a été mis en examen. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur Non Stop Zapping.

Deux mois après la mise en examen de Karim Benzema et un après sa suspension de l'équipe de France par Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football, ce dernier a accordé un entretien à L'Equipe 21. Le 10 décembre dernier, alors qu'il annonçait la suspension de son attaquant, il avait défendu celui que tout le monde attaquait alors. "Karim est sincère dans son amitié, il a de mauvaises fréquentations, mais lui-même n’est puni nulle part. C’est un footballeur de haut niveau. J'estime ce garçon. En colère contre Benzema ? Non, plutôt malheureux. Ça me fait mal au cœur (...) Valbuena et Benzema sont deux joueurs connus, qui doivent montrer une exemplarité", avait-il estimé.

Depuis, alors que Bixente Lizarazu et Didier Deschamps avaient critiqué l'action de Karim Benzema, Mathieu Valbuena avait fait un pas significatif en direction de son coéquipier en équipe de France, en étant prêt à jouer et gagner l'Euro (10 juin-10 juillet) à ses côtés. "Il n’y a pas eu de meurtre non plus. Tout est possible, il n’y a aucun problème."

"Je n'ai jamais vu ça"

Ce lundi, Noël Le Graët est revenu sur cette affaire dans un numéro de L'Equipe enquête intitulé "Le foot français pique sa crise". Après visionnage du reportage de L'Equipe 21, il a accepté de répondre aux questions jeudi dernier. "Cette affaire est navrante, elle nous gêne mais il y a de l’affection. Parce que j’aime bien Benzema, on a l’impression que je deviens quelqu’un de malhonnête, de mal élevé. Il faut dire quoi ? A mort l’Arabe ? Qu’est-ce que c’est que tous ces gens qui m’écrivent pour me dire "Benzema dehors" ? Certainement pas. Je gère cette affaire comme je l’entends." Des propos chocs qui avaient déjà filtré dans le journal L'Equipe du jour.

Mais Noël Le Graët a aussi révélé qu'il avait un rapport privilégié avec Karim Benzema. "Je n'ai pas défendu Benzema parce que c'est compliqué mais parce qu'il est bien intégré. Il n'a jamais posé de problème en équipe de France, c'est suffisant ce qui lui est fait, la justice va s'occuper de lui. C'est un bon joueur, j’ai toujours été assez proche de (Benzema) parce que je connais un peu ses difficultés d’enfance. Peut-être que j’ai ce côté là, défendre un peu l’indéfendable, ça m’arrive. Mais je n’ai jamais vu un tel traitement (médiatique). Même en une du Figaro pour un politique de gauche ou de Libération pour un politique de droite. Jamais."
 

Réagissez à l'actu people