Sport

Sextape de Mathieu Valbuena : Didier Deschamps sort de son silence et tacle Karim Benzema

Sextape de Mathieu Valbuena : Didier Deschamps sort de son silence et tacle Karim Benzema

Au lendemain du tirage au sort de l’Euro 2016, Didier Deschamps était l’invité ce dimanche matin de l’émission "Téléfoot" sur "TF1". Et le sélectionneur a bien évidemment été invité à réagir sur l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena dans laquelle Karim Benzema a été mis en examen. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Depuis maintenant plusieurs semaines, la sextape de Mathieu Valbuena secoue le football français. En effet dans cette affaire, Karim Benzema a été mis en examen. Et depuis jeudi, le joueur du Real Madrid a été sanctionné par la Fédération Française de Football pour son implication. "Karim est sincère dans son amitié, il a de mauvaises fréquentations, mais lui-même n’est puni nulle part. C’est un footballeur de haut niveau. J’estime ce garçon. En colère contre Benzema (...) Ça me fait mal au cœur. Il est bon. Je suis persuadé qu’il est pris dans un truc dingo, qui le dépasse. Mais par rapport à l’éthique, j’ai pris la décision que je devais prendre", a confié son président Noël Le Graët qui a suspendu l’attaquant des Bleus jusqu’à nouvel ordre.

"A Mathieu Valbuena on ne peut rien reprocher (...) ce n’est pas le cas de Karim Benzema"

Et ce dimanche matin, au lendemain du tirage au sort de l’Euro 2016, Didier Deschamps était l’invité de l’émission "Téléfoot" sur "TF1". Mais le sélectionneur s’est surtout exprimé sur cette affaire et a donné son ressenti sur la décision prise par la FFF. "Je la comprends (la décision de Noël Le Graët, ndlr) et je l’accepte. La prochain liste sera au mois de mars mais le plus important c’est l’institution, c’est la fédération. Par rapport à l’éthique, à la morale, sa décision est logique". Le champion du monde 98 est également revenu sur son choix de ne pas sélectionner Mathieu Valbuena pour les deux matches amicaux de la France au mois de novembre. "C’était un choix humain. Dans la situation où on était, j’étais convaincu que ce n’était pas une bonne chose pour Mathieu de se retrouver avec l’équipe de France. C’était une manière de le protéger". Enfin, Didier Deschamps a affirmé que Mathieu Valbuena était une victime et a adressé un petit tacle en direction de son autre joueur. "Dans cette affaire, Mathieu est victime. On ne peut pas placer Mathieu Valbuena et Karim Benzema au même niveau (...) A Mathieu, on ne peut rien lui reprocher (...) Soutenir oui, mais la situation sportive pour Mathieu, il n’y a aucun souci. Ce qui n’est pas le cas de Karim Benzema".

Réagissez à l'actu people