Sport

Sam Allardyce impliqué dans une affaire de corruption, les images chocs (vidéo)

   / 5  
Sam Allardyce impliqué dans une affaire de corruption, les images chocs
1
Sam Allardyce impliqué dans une affaire de corruption, les images chocs
Sam Allardyce a été nommé sélectionneur de l'Angleterre il y a trois mois
2
Sam Allardyce a été nommé sélectionneur de l'Angleterre il y a trois mois
Sam Allardyce aurait accepté d'aider une entreprise asiatique à contourner les règles régissant le marché des transferts anglais
3
Sam Allardyce aurait accepté d'aider une entreprise asiatique à contourner les règles régissant le marché des transferts anglais
Sam Allardyce avait négocié une rémunération de 450 000 euros
4
Sam Allardyce avait négocié une rémunération de 450 000 euros
Sauf que les représentants de la fausse entreprise asiatique étaient en réalité des journalistes du Telegraph
5
Sauf que les représentants de la fausse entreprise asiatique étaient en réalité des journalistes du Telegraph

Nouveau sélectionneur de l’Angleterre depuis la fin de l’Euro 2016, Sam Allardyce a plongé le football de son pays dans la crise cette semaine. Des journalistes britanniques ont en effet dévoilé des images sur lesquelles il apparaît en train de négocier une rémunération pour aider une fausse entreprise à contourner les restrictions du marché des transferts. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Sam Allardyce n’est pas encore un poste depuis trois mois qu’il a déjà plongé le football anglais dans une nouvelle crise. Nommé à la tête de la sélection des Trois Lions à l’issue de l’Euro 2016, l’ancien entraîneur de West Ham se retrouve en effet déjà en pleine centre d’une polémique qui risque de faire beaucoup de bruit outre-Manche. Ce mardi, des journalistes du quotidien britannique The Telegraph ont en effet dévoilé les image d’une entrevue qu’ils ont eu avec Sam Allardyce en se faisant passer pour des représentants d’une entreprise asiatique désireuse d’investir dans le marché des transferts anglais… tout en contournant certaines règles.

Une rémunération de 450 000 euros

Et le sélectionneur anglais n’est pas du tout choqué. Bien au contraire, il leur propose même de les aider à contourner les règles de la fédération qui l’emploie sur les Third Party Ownerships (une pratique interdite par la FIFA depuis 2015 et qui consiste en une copropriété sur un joueur entre un club et des investisseurs). Sam Allardyce ne s’arrête d’ailleurs pas là et négocie lui-même sa rémunération pour permettre à cette fausse entreprise de contourner les règles : 450 000 euros. La fédération anglaise de football (FA) a déjà contacté The Telegraph pour que le quotidien lui fournisse toutes les pièces en lien avec cette affaire.

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people