Sport

Rugby : Enorme bagarre générale entre la Marine Nationale et la Royal Navy britannique (Vidéo)

Rugby : Enorme bagarre générale entre la Marine Nationale et la Royal Navy britannique (Vidéo)

C’est la vidéo qui fait le buzz depuis 24 heures sur internet. En effet, alors que la France s’est inclinée contre l’Angleterre le week-end dernier (31-21) dans le tournoi des Six Nations, les deux pays se sont une nouvelle fois affrontés sur le pré vert. Mercredi, s’est déroulé au stade Mayol de Toulon, le match annuel entre la Marine Nationale et la Royal Navy britannique. Mais la rencontre a été marquée par une énorme bagarre générale qui a éclaté entre les joueurs des deux équipes. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Samedi, l’Angleterre est venue décrocher le Grand Chelem en s’imposant au Stade de France face à l’équipe de France (21-31). C’est donc la troisième défaite des Français dans ce tournoi des Six Nations qui finissent avant dernier du tournoi. Le XV de la Rose beaucoup plus agressif et tranchant en attaque, avec trois essais contre aucun pour les Bleus, n’a jamais vraiment tremblé durant la rencontre. Après une coupe du monde à domicile ratée et treize ans après son dernier Grand Chelem, les Anglais redonnent ainsi le sourire à leurs supporters. Mercredi dans un autre match de rugby opposant les deux nations, les Français avaient donc l’opportunité de prendre leur revanche.

"Cela arrive partout dans des matchs"

En effet, comme chaque année s’est déroulée la rencontre entre la Marine Nationale et la Royal Navy britannique. Mais au-delà du score, c’est l’énorme bagarre générale entre le joueur des deux équipes qui a fait le buzz. Une vidéo prise tout en bas des tribunes du stade Mayol, celui du RC Toulon où se déroulait le match, montre plusieurs joueurs se battre. "Oui il y a eu bagarre, comme cela arrive partout dans des matches, puis les équipes ont fraternisé", a déclaré  la responsable de la communication du Rugby Club de la Marine Nationale, Stéphanie Poiret, avant de regretter l’ampleur prise par cette affaire : "Je trouve dommage qu'on ne parle que de 30 secondes de bagarre et pas des 79 minutes et 30 secondes de jeu, de la photo des équipes ensemble à la fin, ni de la victoire de nos garçons, la troisième d'affilée (28-6), qui nous permet d'égaliser à six victoires partout contre la Navy". "Mais les deux joueurs exclus de sont serré la main à la fin du match et  tout s'est terminé par un banquet entre les deux équipes", a conclu Stéphanie Poiret.

Réagissez à l'actu people