Sport

Roland Garros : Jo-Wilfried Tsonga en larmes après son abandon (vidéo)

   / 5  
Roland Garros : Les larmes de Jo-Wilfried Tsonga, contraint à l’abandon
1
Roland Garros : Les larmes de Jo-Wilfried Tsonga, contraint à l’abandon
Jo-Wilfried Tsonga quitte le court Philippe Chatrier après son abandon
2
Jo-Wilfried Tsonga quitte le court Philippe Chatrier après son abandon
Jo-Wilfried Tsonga contraint à l'abandon face à Ernests Gulbis
3
Jo-Wilfried Tsonga contraint à l'abandon face à Ernests Gulbis
Le Français souffre d'une blessure aux adducteurs
4
Le Français souffre d'une blessure aux adducteurs
Jo-Wilfried Tsonga quitte le court Philippe Chatrier en larmes
5
Jo-Wilfried Tsonga quitte le court Philippe Chatrier en larmes

Opposé samedi au Letton Ernests Gulbis au troisième tour de Roland Garros, Jo-Wilfried Tsonga a été contraint à l’abandon alors qu’il menait 5-2 dans le premier set. Touché aux adducteurs, le tennisman français a quitté le Central de Roland Garros en larmes, sous l’ovation du public. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

 

Décidément, c’est une véritable hécatombe qui s’abat sur l’édition 2016 de Roland Garros. Avant le début du tournoi, la deuxième levée du Grand Chelem avait déjà été privée de deux immenses stars Porte d’Auteuil avec Roger Federer et Gaël Monfils. Puis vendredi c’est le plus grand joueur de l’histoire du tournoi, Rafael Nadal, qui avait été contraint de déclarer forfait pour son match du troisième tour face à son compatriote espagnol Marcel Granollers. Un abandon qui faisait cependant les affaires de Jo-Wilfried Tsonga, lui qui figurait dans la même partie de tableau que Nadal, et qui voyait donc son horizon s’éclaircir.

Blessé aux adducteurs, Tsonga abandonne

Malheureusement, le Français ne pourra pas profiter de ce tableau dégagé puisqu’il a, à son tour, été contraint d’abandonner samedi après-midi. Tout avait pourtant très bien commencé lors de son match du troisième tour face au fantasque letton Ernests Gublis. Mais alors qu’il menait 5 jeux à 2 dans le premier set, le Français a fait appel au kiné. La raison ? Une douleur à l’adducteur droit qui s’était réveillée quelques minutes auparavant suite à un coup droit en bout de course. Ce même adducteur droit qui l’avait déjà poussé à déclarer forfait pour le Masters 1000 de Rome. Et après quelques minutes de soin et un passage au vestiaire, Jo-Wilfried Tsonga s’est directement dirigé vers son adversaire à son retour sur le court pour lui signifier son abandon. Et c’est en pleurs, tête basse, que le Français a quitté le court Philippe Chatrier.

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people