Sport

Roland-Garros 2017 : Le joueur Maxime Hamou trop tactile avec une journaliste, la vidéo qui fait scandale

Roland-Garros 2017 : Le joueur Maxime Hamou trop tactile avec une journaliste, la vidéo qui fait scandale

Le tennisman Maxime Hamou a scandalisé la toile en se faisant remarquer pour un comportement étrange envers une journaliste d’Eurosport. La concernée a réagi. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Maxime Hamou aura réussi à se faire remarquer durant le tournoi Roland-Garros 2017. Mais cela n’aura pas été pour les bonnes raisons. Le tennisman français cumule les scandales depuis quelques jours. Il a d’abord attiré l’attention en envoyant balader une journaliste qui lui avait posé une question maladroite, puis en s’énervant contre un arbitre. Et à présent, c’est pour un comportement pour le moins ambigu envers une journaliste que le sportif est pointé du doigt. En effet, alors qu’il venait de se faire éliminer au premier tour du tournoi contre l’Uruguayen Pablo Cuevas, le Français a été interviewé par Maly Thomas, lundi 29 mai. La journaliste d’Eurosport tentait de questionner le tennisman sur sa performance quand celui-ci a insisté pour l’attirer à lui et l’embrasser. La reporter a essayé à maintes reprises de repousser Maxime Hamou mais ce dernier a persisté, sous les rires des journalistes en plateau sur Eurosport.

Une situation désagréable

Interrogée par le HuffPost, Maly Thomas a réagi sur l’incident. "Il ne donne pas une bonne image de lui, il se détruit tout seul en faisant ça" a-t-elle déclaré en dénonçant une situation "franchement désagréable". Pour elle, cet incident est le reflet "des rapports entre les hommes et les femmes qui peuvent exister dans la vie courante". Dénoncés par les internautes, dont Cécile Duflot sur Twitter, les rires de ses collaborateurs ne l’ont toutefois pas dérangée. "Je les connais, je sais que ce n’était pas méchant. Ce n’était en aucun cas des moqueries. Ils ont ri parce qu’ils croyaient à une blague, mais ils ont vite compris que ce n’était pas le cas. Je ne doute pas une seule seconde de leur soutien" a-t-elle assuré.

Par Amel Chettouf

Réagissez à l'actu people