Sport

Roger Federer : Andy Murray cède sa place à un ramasseur de balle pour affronter le Suisse (Vidéo)

Roger Federer : Andy Murray cède sa place à un ramasseur de balle pour affronter le Suisse (Vidéo)

Si Roger Federer a annoncé qu’il allait prendre une pause dans sa saison, le Suisse fait toujours parler de lui. En effet, lors d'un match exhibition, disputé lundi soir à Zürich pour sa fondation "Match for Africa", il a affronté un ramasseur de balle qui avait pris la place de son adversaire Andy Murray. Une séquence drôle à retrouver sur Non Stop Zapping.

Depuis le début de la saison, Roger Federer plane sur le circuit. En témoigne ses victoires l’Open d’Australie, le Master d’Indian Wells et dernièrement à Miami. Mais le Suisse n’est plus tout jeune et a décidé de se ménager en mettant de côté une partie de la saison sur terre battue. "Je n'ai plus 24 ans (…) J'ai besoin de repos et de bien me préparer (…) Quand je suis en bonne santé et que je me sens bien, je peux produire le tennis de ces dernières semaines (…) Cette pause va me permettre de me concentrer sur Roland Garros, sur la saison sur gazon puis sur la saison sur dur, qui va être importante pour moi", a-t-il confié.

Roger Federer vs Un ramasseur de balles

Mais si Roger Federer a décidé de prendre une pause, il est loin d’être en vacances. En effet, le Suisse continue à s’entraîner et surtout il se donne à fond pour son association "Match for Africa". Ainsi, il y a quelques jours, Roger Federer dévoilait un clip publicitaire au côté du créateur de Microsoft Bill Gates. Le but ? Faire la promotion de son match exhibition face à l'Américain John Isner, le 29 avril prochain à Seattle. Et lundi soir, toujours dans le but d’apporter des fonds à son association, Roger Federer affrontait Andy Murray à Zürich. Et si le Suisse s’est imposé en deux sets (6-3, 7-6) contre l’Ecossais, une séquence très drôle a marqué la rencontre. En effet, le temps d’un point, Andy Murray s’est fait remplacer par un ramasseur de balles comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people