Sport

Real Madrid–Manchester City : des supporters anglais tabassés par la police espagnole (Vidéo)

   / 4  
1
Real Madrid–Manchester City : des supporters anglais tabassés par la police espagnole
La situation dégénère dans les gradins
2
La situation dégénère dans les gradins
La police espagnole aurait frappé des supporters anglais
3
La police espagnole aurait frappé des supporters anglais
Real Madrid–Manchester City : des supporters anglais tabassés par la police espagnole
4
Real Madrid–Manchester City : des supporters anglais tabassés par la police espagnole

Mercredi, lors du match retour des demi-finales de Ligue des champions, des incidents ont éclatés dans les gradins à Bernabeu. A l’occasion de la rencontre entre le Real Madrid et Manchester City, des supporters anglais avaient fait le déplacement en Espagne. Dans les gradins, ils ont été victimes de la violence des policiers espagnols. Non Stop Zapping vous donne quelques précisions.

Mercredi 4 mai, le Real Madrid affrontait Manchester City à l’occasion du match retour des demi-finales de Ligue des champions. Lors du match aller, les deux équipes s’étaient contentées d’un score nul (0-0). Il faut dire que le Real Madrid partait avec un sacré handicap puisque Cristiano Ronaldo ne disputait pas la rencontre.

Si Karim Benzema était aux abonnés absents pour le match retour, Cristiano Ronaldo signait son grand retour dans l’équipe de Zinedine Zidane. La vedette du Real Madrid a fait son grand retour après avoir contracté une blessure au biceps fémoral lors du match de Liga espagnole face à Villareal le 20 avril dernier. 

"Les gens se faisaient frapper !"

Ce mercredi, le Real Madrid s’est qualifié pour la finale de Ligue des champions. Si Cristiano Ronaldo a fait le show, l’ambiance était toute autre dans les gradins. Des incidents ont éclaté dans la zone réservée aux supporters de Manchester City. Sur une vidéo, enregistrée à l'aide d'un smartphone, on peut voir des policiers frapper au visage des fans de Manchester City. Selon l’un d’entre eux, qui s’est confié au DailyMail, "les matraques étaient de sortie et les gens se faisaient frapper." "Il y avait 3 000 supporters en short et T-shirt. Rejoints par des centaines de policiers en tenue d’émeute. On ne pouvait même pas voir leur visage parce qu’ils portaient des masques. Tout le monde était dans un bon état d’esprit. Il n’y avait pas une once de violence, mais on a été traité comme des hooligans alors qu’on est des fans de foot", déplore-t-il.

Réagissez à l'actu people