Sport

Racisme dans le football : un joueur franco-algérien victime d'injures en Belgique (vidéo)

Racisme dans le football : un joueur franco-algérien victime d'injures en Belgique (vidéo)

Samedi 4 mars, la rencontre de football entre les deux clubs belge Charleroi et Courtrai s’est mal terminée. Le Franco Algérien Idriss Saadi, qui a permis à Courtrai d'égaliser grâce à son but, a été victime d'injures racistes de la part d'un supporter. Dans une interview accordée à la télévision belge, le joueur refuse de laisser passer de "tels propos qui n'ont pas leur place dans un stade de foot". Non Stop Zapping vous propose de voir son coup de gueule.

Buteur ce samedi soir face à l'équipe de Charleroi, Idriss Saadi aurait dû fêter ce match nul (1 à 1) avec son équipe. Mais la fin du match a pris une toute autre tournure. Et pas des plus réjouissantes. Le joueur Franco algérien de 26 ans n’a pas pu se contenir face aux propos racistes d’un des supporters. "Il y avait des échauffourées, je me retourne et j’ai un sourire, le mec me regarde et il me dit : "Toi sale arabe et sale terroriste !"." Il n’en a pas fallu plus pour que le joueur perde son sang froid. Après avoir été retenu par le directeur général de son club, Mehdi Bayat et certains de ses coéquipiers, Idriss Saadi s’est exprimé au micro de la RTBF pour dénoncer ses propos racistes "qui n’ont pas leur place  dans un stade de football."

"On entend un bruit de singe ou bamboula, c’est très grave !"

Encore sous le choc, l’ancien joueur de Clermont déplore de tels comportements dans les stades qui sont des lieux de partage et de convivialité. "C’est honteux, c’est inadmissible, je ne peux pas me taire. Quand on me dit ça, je suis un être humain, même si je sais qu’il faut garder son calme". Le footballeur continue son discours : "C’est comme si maintenant on entend un bruit de singe ou bamboula, c’est très grave. Si on laisse faire, on va entendre ces mots là tous les week-end". C’est pourquoi, le joueur invite la ligue à utiliser les caméras pour interdire de stade les gens qui prononcent de telles injures.

Dans son coup de gueule, le joueur rend aussi hommage aux différents footballeurs qui dénoncent ces attaques racistes. On pense notamment à la réaction de Mario Balotelli, attaquant vedette de l’OGC Nice, suite à des cris de singe lors d’un déplacement à Bastia. Le soir-même, le joueur italien avait réagi avec colère sur instagram : "J'ai une question pour le public français : est-ce normal que les supporters de Bastia fassent des bruits de singes et des uh uh pendant tout le match et que personne des commissions de discipline ne dise quoi que ce soit ? Est-ce que le racisme est légal en France ? Ou seulement à Bastia ? UNE VRAIE HONTE."

Par Emilie Roze

Réagissez à l'actu people