Sport

Quand Lionel Messi perd ses nerfs et devient violent

Quand Lionel Messi perd ses nerfs et devient violent

Au Camp Nou, lors d’un match amical entre Barcelone et l’AS Roma, Lionel Messi a perdu ses nerfs. Le génie du ballon rond est rarement apparu aussi violent.

Hier, au Camp Nou, un match amical opposait le FC Barcelone, de l’espagnol Luis Enrique, à l’AS Roma, du français Rudi Garcia. Toujours emmené par le trio de feu Messi-Suarez-Neymar, le Barça n’a pas fait de détail face à une équipe de Rome pas encore vraiment rôdée à quinze jours de la reprise du championnat italien. A la 26ème minute, bien lancé par Lionel Messi, Jérémy Mathieu offrait un caviar à Neymar qui n’avait plus qu’à pousser le ballon au fond des filets. Quinze minutes plus tard, Lionel Messi marquait d’une belle frappe du gauche, à la conclusion d’une action initiée par Luis Suarez, Neymar et Dani Alves. En fin de match, le croate Ivan Rakitic marque le but du 3-0 avec un missile en pleine lucarne. Mais le moment du match que tout le monde retiendra est celui qui s’est déroulé à la 35ème minute. Provoqué par le défenseur français de la Roma, Mapou Yanga-Mbiwa, le quadruple Ballon d’Or a complètement perdu son sang froid. En effet, la Pulga  ("la puce" en espagnol) s’est rendu coupable d’un coup de tête et d’un léger étranglement sur le défenseur de l’équipe de France avant que l’arbitre de la rencontre ne les sépare. Les deux joueurs ont écopé d’un carton jaune.

Réagissez à l'actu people