Sport

PSG : Edinson Cavani ment quand il parle de sa maladresse, la preuve en vidéo

   / 5  
PSG : Edinson Cavani affirme ne pas rater beaucoup d’occasions, mais il ment
1
PSG : Edinson Cavani affirme ne pas rater beaucoup d’occasions, mais il ment
Edinson Cavani est au cœur des critiques depuis le début de la saison
2
Edinson Cavani est au cœur des critiques depuis le début de la saison
Edinson Cavani sous le maillot du PSG
3
Edinson Cavani sous le maillot du PSG
Edinson Cavani avec l'Uruguay
4
Edinson Cavani avec l'Uruguay
Edinson Cavani n'est pas au mieux
5
Edinson Cavani n'est pas au mieux

Depuis le départ de Zlatan Ibrahimovic, le PSG a donné les clés de son attaque à Edinson Cavani. Mais malheureusement, l’Uruguayen s’est surtout illustré depuis le début de la saison par ses nombreux ratés devant la cage. Pourtant, El Matador affirme dans "So Foot" qu’il n’a pas beaucoup d’occasions durant les matches. Mais Non Stop Zapping va vous prouver qu’Edinson Cavani est un menteur.

Dans son numéro du mois de septembre, le magazine "So Foot" propose une longue interview d’Edinson Cavani. Et si le joueur du PSG se livre sur Unai Emery ou sur Zlatan Ibrahimovic, il s’est confié sur son rôle d’attaquant. "Être avant-centre, vivre pour le but, le sentir, c’est quelque chose que je porte dans mon sang. Après, un attaquant a besoin de temps, d’expérience, parce qu’on vit beaucoup de sensations. Être avant-centre, ça n’est pas seulement marquer, ce sont des moments pendant lesquels il faut être attentif, le timing, la connaissance des partenaires, le moment juste où faire l’appel, les mouvements, les courses à contretemps. Ce sont des réflexes qui prennent du temps à développer, et cela passe par la répétition des efforts, des entraînements, des matchs…"

"À Paris, je n’ai jamais eu plus de quatre occasions par match…"

Puis, en délicatesse depuis le début de la saison avec le PSG, Edinson Cavani a tenu à répondre aux critiques sur sa maladresse. "Regarde les stats de n’importe quel ailier, et on pourra comparer. (…) La vraie différence, c’est qu’à Naples, j’avais sept ou huit occasions par match et, quand les choses marchaient bien, j’en mettais trois, quand ça marchait moins bien, je pouvais en mettre un. À Paris, je n’ai jamais eu plus de quatre occasions par match, si jamais j’en ai eu quatre un jour…". Sauf que, Edinson Cavani est un petit menteur en témoigne notamment les nombreuses occasions ratées lors de PSG-Metz au cours de la 2ème journée de Ligue 1

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people