Sport

Pierre Ménès dézingue le supporter "agressé" par Neymar (vidéo)

Pierre Ménès dézingue le supporter "agressé" par Neymar (vidéo)

Dimanche 28 avril dans le "Canal football club", Pierre Ménès a poussé un gros coup de gueule contre le supporter rennais frappé par Neymar après la finale de Coupe de France. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

Le Paris Saint-Germain vient de passer un terrible weekend, qui vient ponctuer une saison très compliquée. Le club parisien s'est en effet incliné en finale de la Coupe de France face au Stade Rennais lors de la séance des tirs au but, alors que les joueurs de Thomas Tuchel... ont mené 2-0 une grande partie du match ! Une véritable débandade qui s'est ressentie dans l'état d'esprit de nombreux joueurs parisiens : Alphonse Areola a réussi l'exploit de plonger du mauvais côté sur tous les tirs au but rennais, Kylian Mbappé a pris un rouge direct pour une énorme faute sur Damien Da Silva, et Neymar a quant à lui craqué après la rencontre.

"Il veut juste du pognon le mec, c'est un escroc"

Au moment de monter chercher la médaille de finaliste, le Brésilien a asséné une gifle à un supporter rennais qui insultait tous les joueurs parisiens, créant la polémique (il devrait être sanctionné par la ligue). Sur le plateau du "Canal football club", Pierre Ménès a pris la défense du Brésilien : "Neymar ? C'est une baffounette. Quand tu vois comment le mec se répand sur les réseaux sociaux, en se faisant passer pour une victime ''je saigne, je ne peux pas conduire, j'ai des vertiges, je vais dormir sur place'', mais il se fout de la gueule du monde, il veut juste du pognon le mec, c'est un escroc. En plus le mec n'a même pas payé sa place, il était invité par un joueur rennais. Il arrive et il insulte un par un les joueurs du PSG qui passent. Il a du pot, c'est que je ne sois pas un joueur du PSG car il aurait pu porter plainte" a déclaré le chroniqueur. Un avis partagé notamment par Alain Roche, qui a appelé à des sanctions contre le supporter en question.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people