Sport

Paul Pogba : Ses parties intimes ont souffert pour son retour à la compétition (vidéo)

Paul Pogba : Ses parties intimes ont souffert pour son retour à la compétition (vidéo)

Paul Pogba faisait mercredi soir son retour à la compétition après une blessure aux ischio-jambiers qui l’a notamment privé des deux derniers matches de l’équipe de France. Rentré à la mi-temps, le milieu de terrain de Manchester United avait bien failli perdre gros à l’échauffement. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Parmi les footballeurs les plus populaires au monde, Paul Pogba est un véritable phénomène médiatique. S’il peine à atteindre le niveau phénoménal que beaucoup lui promettaient à ses débuts avec la Juventus Turin, le milieu de terrain français n’en reste pas moins déjà un grand joueur. Mais si Manchester United a été prêt à casser sa tirelire et à en faire le joueur le plus cher de l’histoire l’été dernier, c’est aussi pour les retombées marketing que seuls Paul Pogba et Cristiano Ronaldo peuvent assurer en ce moment dans le milieu du foot. Ses coiffures plus excentriques les unes que les autres sont adorées des jeunes, son activité sur les réseaux sociaux le rend sympa et accessible et surtout son naturel apparent en fait une perle rare.

Les parties intimes de Paul Pogba en danger

Malheureusement, cette perle, Manchester United a dû s’en passer quelques semaines en raison d’une blessure aux ischio-jambiers. Et ça a fait mal aux Red Devils puisqu’ils ont dû concéder un triste nul face à West Bromwich Albion. Pour le retour de Paul Pogba, entré à la mi-temps, Zlatan Ibrahimovic et ses coéquipiers ont enchaîné un décevant deuxième nul consécutif face à Everton (1-1) mais ils pourront se rassurer en se disant qu’ils ont bien failli de nouveau perdre Paul Pogba. A l’échauffement, le milieu de terrain français a en effet reçu un ballon exactement là où il ne faut pas. Résultat, une reculade réflexe pour tenter d’atténuer la douleur, une grimace, une roulade par terre et une belle frayeur. Mais "tout" est finalement rentré dans l’ordre.

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people