Sport

Patrice Evra motive les joueurs l'OM, son discours de patron dans les vestiaires (Vidéo)

Patrice Evra motive les joueurs l'OM, son discours de patron dans les vestiaires (Vidéo)

Pour tenter de se reconstruire, l’Olympique de Marseille a décidé de recruter lors de ce mercato hivernal le défenseur Patrice Evra. Et c’est sans doute son expérience et son impact dans le vestiaire qui ont poussé Rudi Garcia et les dirigeants marseillais à tenter le coup. Et dès sa première apparition officielle avec l’OM contre Montpellier vendredi dernier, Patrice Evra a montré ses talents de meneur d’hommes lors de sa première causerie. Une vidéo à retrouver sur Non Stop Zapping.

Après avoir passé deux ans et demi à la Juventus Turin, Patrice Evra a signé, lors de ce mercato hivernal, à l’Olympique de Marseille. L’international français fait ainsi son retour en France après 11 ans passés à l’étranger. "Je n'ai pas hésité une seconde à rejoindre l'OM. J'aime choisir des clubs avec une vraie histoire. L'OM est le seul a avoir gagné la Ligue des champions. Et j'ai toujours été impressionné par le public du Vélodrome. Je ne dis pas ça pour mettre les supporters dans la poche. Je suis un passionné", a déclaré le défenseur français lors de sa première conférence de presse.

La causerie de Patrice Evra

Et d’ajouter : "Je vais veiller à la santé du vestiaire. Il y a déjà des leaders dans cette équipe. Je ne viens pas pour prendre la place de quiconque. Je viens pour donner du Patrice Evra à tout le monde. Pour moi, c'est un privilège d'être ici." En effet, son expérience et surtout son impact dans le vestiaire sont des atouts indéniables. Patrice Evra a déjà pu le démontrer par le passé et notamment en équipe de France. Et vendredi dernier, Patrice Evra a pu montrer ses talents de meneur d’hommes lors de la victoire de Marseille contre Montpellier (5-1). Avant la rencontre dans les vestiaires, l’ancien joueur de Manchester United a motivé ses coéquipiers avec une causerie très offensive comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus. 

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people