Sport

Paris-Bercy – Stan Wawrinka : Son énorme coup de gueule contre Jean-Vincent Placé en plein match (vidéo)

Paris-Bercy – Stan Wawrinka : Son énorme coup de gueule contre Jean-Vincent Placé en plein match (vidéo)

Opposé mercredi soir à l’Allemand Jan-Lennard Struff au deuxième tour du tournoi de Paris-Bercy, Stan Wawrinka s’est permis d’interrompre quelques instants le cours de la rencontre pour recadrer un spectateur trop bruyant. Ce spectateur, c’était Jean-Vincent Placé, le Secrétaire d’Etat chargé de la réforme de l’Etat. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Troisième mondial, vainqueur de trois tournois du Grand Chelem depuis le début de sa carrière, dont le dernier US Open, Stan Wawrinka est depuis plusieurs années l’un des meilleurs joueurs de tennis de la planète. Mais il est aussi connu pour avoir, occasionnellement, un caractère de cochon. Au printemps dernier, alors qu’il affrontait Rafael Nadal en quart de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo, le Suisse avait par exemple totalement craqué sur le court. Auteur de beaucoup trop de fautes directes, il avait jugé que sa raquette était à blâmer, et non son propriétaire. Du coup, il avait, très calmement brisé en deux sa raquette avant de se diriger vers sa chaise pour en choisir une nouvelle. Et il avait fini par s’incliner.

"Ca ne te dérange pas qu'on joue un match ?"

Alors est-ce le signe qu’il est dans un mauvais jour lorsque Stan Wawrinka s’énerve ?  Peut-être. Pourtant, le troisième joueur mondial menait 1 set à 0 contre Jan-Lennard Struff mercredi soir au deuxième tour du Masters 1000 de Paris-Bercy lorsqu’il a piqué une grosse colère. Une colère envers un spectateur situé juste derrière lui et visiblement beaucoup trop bruyant : "Ca ne te dérange pas qu’on joue un match ?" lui a-t-il demandé, "Non mais sérieux… Il est minuit, si tu n’as pas envie de voir, tu rentres". Ce spectateur, c’était Jean-Vincent Placé, secrétaire d’Etat chargé de la réforme de l’Etat. Et Stan Wawarinka a fini par s'incliner (3-6, 7-6, 7-6).

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people