Sport

Open d’Australie : La révélation "très coquine" d’une joueuse après un match fait le buzz (Vidéo)

Open d’Australie : La révélation "très coquine" d’une joueuse après un match fait le buzz (Vidéo)

La joueuse de tennis russe, qui a aussi la nationalité australienne, Daria Gavrilova a provoqué vendredi l’hilarité du public de l’Open d’Australie. En effet, alors qu’elle venait de gagner sa rencontre contre la Française Kristina Mladenovic au troisième tour du tournoi, elle a donné la traditionnelle interview d’après match. Et la sportive de 21 ans a fait une révélation plutôt coquine. Une séquence que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

Tout le gratin du tennis mondial est actuellement du côté de Melbourne à l’occasion du premier tournoi du Grand Chelem de la saison, l’Open d’Australie. Et ce lundi, Gaël Monfils, le seul représentant français encore en lice a réussi à se qualifier pour les quarts de finale, pour la première de sa carrière ici, en disposant du Russe Andrey Kuznetsov en quatre set (7-5, 3-6, 6-3, 7-6). Lors du prochain tour, le Français affrontera Milos Raonic qui a éliminé le Suisse Stan Wawrinka en 3h45 de jeu (6-4, 6-3, 5-7, 4-6, 6-3). Gaël Monfils a fait un match sérieux en ramenant énormément de balles et en faisant déjouer son adversaire qui a fait 54 fautes. "Ces points gratuits m’ont bien aidé. Il le fallait car il tapait très bien dans la balle", a-t-il expliqué à la fin du match avant de se projeter sur sa prochaine rencontre. "C’est vrai, je suis déjà concentré sur mon quart de finale. J’ai eu une très bonne première semaine et j’espère avoir une magnifique deuxième semaine".

"Je suis bonne par derrière"

Le joueur s’est fait également remarquer en effectuant un plongeon "Superman" dont il a le secret. Mais s’il a fait soulever la Margaret Court Arena, il s’est surtout blessé à la main droite en retombant. "J’ai une entaille assez profonde. Les médecins ont même hésité à mettre des points de suture. J’ai un bel hématome et mon doigt a bien gonflé". Puis, il a expliqué ce qui se passer dans sa tête avant de prendre autant de risques. "Je ne sais pas, j’y vais, je suis un compétiteur. Parfois, je crois que je peux l’avoir alors j’y vais. Je vole. Mais je ne le fais pas à l’entraînement, uniquement en compétition, ça suffit !".

Et vendredi, c’est la joueuse joueuse de tennis russe, qui a aussi la nationalité australienne, Daria Gavrilova qui a fait le buzz. En effet, alors qu’elle venait de battre la Française Kristina Mladenovic au troisième tour de l’Open d'Australie, elle a déclaré dans l’interview d’après match "I'm good from behind", qui peut se traduire par : "Je suis bonne par derrière". Elle a immédiatement pris conscience de son lapsus, ce qui a beaucoup fait rire le public. En fait, Daria Gavrilova voulait simplement dire qu’elle est forte quand il faut remonter au score.

 

Réagissez à l'actu people