Sport

OM – PSG : Christophe Dugarry dérape et soutient Marseille en direct, Twitter s’enflamme ! (Vidéo)

OM – PSG : Christophe Dugarry dérape et soutient Marseille en direct, Twitter s’enflamme ! (Vidéo)

Le dernier match de la 25ème journée de Ligue 1 a vu s’affronter dimanche soir, l’Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain. Et pour la neuvième fois de suite c’est le PSG qui s’est imposé dans ce Classico. Mais Christophe Dugarry, qui commentait le match avec Grégoire Margotton, s’est sans doute laissé emporter par la passion, lui qui a joué à l’OM, en perdant son impartialité sur un commentaire. Immédiatement, les internautes ont relevé cette séquence que Non Stop Zapping vous propose de retrouver sur son site.

Le Paris Saint-Germain a signé dimanche, pour le compte de la 25e journée de Ligue 1, sa neuvième victoire d’affilée contre l’OM dans un classico et surtout Paris enchaîne un 34e match sans défaite en championnat. Mais le succès 2-1 face à l’OM, grâce à des buts de Zlatan Ibrahimovic (0-1, 2e) et Angel Di Maria (1-2, 71e), n’a pas été acquis dans la facilité. En effet, après l’ouverture du score du Suédois, les Olympiens ont livré une prestation solide et ont été récompensés par l’égalisation de Rémy Cabella (1-1, 26e). Mais cela n’a pas été suffisant pour les hommes de Michel qui se sont inclinés et peuvent nourrir des regrets. Et juste avant la rencontre, Christophe Dugarry, qui commentait le match sur "Canal +" au côté de Grégoire Margotton, avait senti que Marseille pouvait faire un gros match. "Paris est favori et un match nul ne me semble plus vraisemblable qu'une victoire. Le PSG est trop fort, et l'OM, encore perfectible défensivement. Mais, en football, tout peut arriver sur une rencontre. Marseille a un vrai potentiel et des joueurs capables de faire la différence dans les un contre un", a-t-il expliqué à "TV Mag".

"Elle est à nous, elle est blanche !"

Et même s’il a joué à l’OM, Christophe Dugarry a confié également que cela ne lui posait pas de problème au niveau de ses commentaires.  "Je ne suis pas supporter du tout, même des équipes dans lesquelles j'ai joué. Ce qui m'intéresse, c'est avant tout la beauté du jeu, je suis là pour me régaler". Pourtant, dimanche soir le champion du monde 98 a eu une phrase malheureuse qui a enflammé Twitter. En effet, alors qu’il y avait un doute sur à qui devait revenir une touche, il lâché en direct : "Elle est à nous, elle est blanche !". Les internautes ont immédiatement remis en cause son impartialité. 

Réagissez à l'actu people