Sport

OL – PSG : Hatem Ben Arfa refuse de faire la bise à Jean-Michel Aulas devant les caméras (vidéo)

OL – PSG : Hatem Ben Arfa refuse de faire la bise à Jean-Michel Aulas devant les caméras (vidéo)

Le Paris Saint-Germain s’est imposé dimanche soir sur la pelouse de l’Olympique Lyonnais (1-2) en fermeture de la 14ème journée de Ligue 1. Titulaire pour son retour à Lyon, Hatem Ben Arfa a été interrogé par les médias à l’issue de la rencontre et interrompu par Jean-Michel Aulas, venu faire la bise à son ancien joueur. Sauf que celui-ci n’était visiblement pas très chaud. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Critiqué depuis le début de la saison, surtout par son entraîneur Unai Emery, Hatem Ben Arfa ne réalise pas, mais alors pas du tout, le début de saison espéré par les supporters du Paris Saint-Germain. Cantonné à un rôle de remplaçant, l’ancien joueur de l’OGC Nice n’a droit depuis plusieurs mois qu’à quelques bouts de matches. Contrairement à ce que son passé aurait pu laisser craindre en revanche, Hatem Ben Arfa a, jusque-là, un comportement irréprochable. Il est même allé jusqu’à ironiser lui-même sur sa situation en décrivant le banc de touche comme sa nouvelle maison dans une vidéo tournée avec un fan du PSG.

"Bah alors, tu ne me fais pa la bise ?"

Dimanche soir cependant, Hatem Ben Arfa a enfin eu sa chance. Profitant de la blessure d’Angel Di Maria face à Nantes le week-end dernier, et de la prestation très discutable de Grzegorz Krychowiak à Arsenal en milieu de semaine, l’ancien Marseillais était titulaire pour son retour dans son club formateur. Malheureusement, il est loin d’avoir convaincu malgré la victoire des siens (2-1) grâce à un doublé d’Edinson Cavani. La preuve, ce que les gens retiendront plus de la prestation d’Hatem Ben Arfa, c’est probablement le gigantesque vent qu’il a mis à Jean-Michel Aulas alors que celui-ci souhaitait lui faire la bise devant les caméras : "Y a la presse, je ne peux pas" lui répond l’attaquant du PSG. Sale soirée pour Jean-Michel Aulas décidément.

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people