Sport

Nice - Angers : Echange tendu entre Hatem Ben Arfa et le président du SCO à la fin du match (Vidéo)

Nice - Angers : Echange tendu entre Hatem Ben Arfa et le président du SCO à la fin du match (Vidéo)

En ouverture de cette 21ème journée de Ligue 1, l’OGC Nice, quatrième au classement, recevait le dauphin du PSG, le SCO d’Angers. Et si ce sont les Angevins qui ont ouvert le score, c’est bien les Niçois qui se sont imposés grâce à deux penalties inscrits par Hatem Ben Arfa. Mais ce dernier a provoqué la colère du président du SCO après avoir critiqué le style de jeu de son équipe à la fin du match. Saïd Chabane a tenu à le faire savoir à l’international français en zone mixte. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

En ouverture de la 21ème journée de Ligue 1, l’OGC Nice s’est imposé à domicile face au SCO d’Angers (2-1). Et pourtant ce sont les Angevins qui ont ouvert la marque en première période. Mais sur deux penalties dans les 15 dernières minutes de la rencontre, Hatem Ben Arfa, qui a encore réalisé une très belle prestation, a donné la victoire aux Niçois. Les Aiglons montent provisoirement sur à la troisième place et reviennent à un point de leurs adversaires du soir. Et à la fin de la rencontre au micro "beIN Sports", le héros de la soirée a taclé le style de jeu du SCO d’Angers. "Angers a du mérite d’être là où il en est aujourd’hui. Mais quand même… Jouer comme ça… Je ne sais pas comment ils prennent du plaisir. Ils n’ont fait que courir derrière le ballon. Après, c’est leur philosophie. C’est le maintien. Mais je trouve que c’est dommage quand même de jouer comme ça au football", a déploré Hatem Ben Arfa avant d’ajouter : "C’est un jeu de plaisir. Tout le monde veut prendre du plaisir. Ils ont de très bons joueurs, comme Billy Ketkeophomphone. Aujourd’hui, il nous a posé beaucoup de difficultés. Ils ont des bons joueurs, ils peuvent jouer. Mais jouer comme ça, je trouve ça grave quand même".

"Grandis un peu, d'accord ?... Respecte un petit peu"

Invité à réagir en conférence de presse sur ces propos, Stéphane Moulin, l'entraîneur du SCO, a tenu à défendre son équipe. "Il faut s'accrocher à ce qu'on a. Il faut garder la notion des valeurs des équipes. Il ne faut pas oublier d'où on vient, qui on est. On fait ce qu'on peut (...) Je lui laisse le droit de dire ce qu’il veut, je ne me permets pas de juger son équipe, ni la manière dont ils procèdent a expliqué le technicien. Je suis désolé mais on n'a pas la chance d'avoir un Hatem Ben Arfa dans notre équipe. Je reconnais son talent, c'est un joueur exceptionnel. Ce qu'il fait de mieux, c'est jouer. Il faut qu'il continuer à jouer, parce qu'il le fait vraiment très bien". En revanche, le président des Angevins, Saïd Chabane a interpellé le joueur en zone mixte pour lui notifier son agacement. "Grandis un peu, d'accord ?... Respecte un petit peu".

Réagissez à l'actu people