Sport

Nadal et Fognini en viennent au clash en pleine finale

Nadal et Fognini en viennent au clash en pleine finale

Hier se déroulait la finale du tournoi de Hambourg entre Rafael Nadal et Fabio Fognini. Au milieu du deuxième set, les esprits se sont échauffés.

Lors de la soirée du Trophée des champions, le PSG n’a fait qu’une seule bouchée de l’Olympique lyonnais (2-0). Les joueurs entrainés par Laurent Blanc ont tué le suspens dès les vingt premières minutes. Serge Aurier reprend de la tête un centre de David Luiz (11ème) tandis qu’Edinson Cavani envoie un missile dans les filets juste après que Zlatan Ibrahimovic ait vu sa frappe repoussée par le gardien de l’OL, Anthony Lopes (17ème). En Angleterre, c’est Arsenal qui a dominé Chelsea (1-0). En effet, lors du Trophée de la Community Shield, les hommes d’Arsène Wenger ont su battre l’équipe qui l’a tant fait souffrir ces dernières années. La superbe but du gauche du jeune anglais, Alex Oxlade-Chamberlain, à la 24ème minute de jeu, aura suffit aux Gunners pour arracher leur premier trophée de la saison. En fin de match, le célèbre entraineur de Chelsea, José Mourinho, a salué tous les joueurs de Wenger mais les deux hommes, qui ne se sont jamais appréciés, se sont évités. A noté qu’en 14 confrontations, Wenger n’avait jamais battu l’entraîneur portugais. Aux mondiaux de natation, en Russie, Mehdy Metella, Fabien Gilot, Jérémy Stravius et Florent Manaudou étaient sur le toit du monde, hier soir, en remportant le 4X100m. Les quatre tricolores poursuivent leur razzia sur les relais commencée en 2012. En tennis, lors de la finale du tournoi d’Hambourg, entre Rafael Nadal et  l’italien, Fabio Fognini, une scène très inhabituelle s’est déroulée. Alors qu’il revient dans le match (7/5, 4/5 pour Nadal), Fognini est énervé par le fait que l’espagnol se plaigne de son comportement sur le terrain à l’arbitre. Au moment de changer de côté, l’italien interpelle le nonuple vainqueur de Roland Garros et lui dit: "Qu’est-ce que tu veux ? Qu’est-ce que tu veux ?" Avant d’ajouter, "C’est toujours la même chose, toujours la même chose. Ne me casse pas les c… ". Cela a été le début de la fin pour Fabio. Nadal remporte le match (7/5, 7/5) et le tournoi. Malgré ce moment très chaud, les deux joueurs se sont tout de même serré la main sans trop de tension.

Réagissez à l'actu people