Sport

Mort de Kobe Bryant : les larmes de Lebron James quand il apprend la terrible nouvelle (vidéo)

Mort de Kobe Bryant : les larmes de Lebron James quand il apprend la terrible nouvelle (vidéo)

Dimanche 26 janvier après l'annonce du décès de la légende de la NBA Kobe Bryant, Lebron James a été filmé à l'aéroport de Los Angeles en larmes, très ému par la triste nouvelle. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

Il était le roi de Los Angeles. La légende des Lakers. L'un des plus grands basketteurs de l'histoire : Kobe Bryant est décédé dans un tragique accident d'hélicoptère ce dimanche, en compagnie de 7 autres personnes dont sa fille de 13 ans. Un drame qui a secoué le monde du sport à travers toute la planète, tant le "Black Mamba" était apprécié et respecté pour sa fantastique carrière. Kobe Bryant, c'était aussi un exemple pour tous les basketteurs, et un modèle pour certains des plus grands joueurs actuels de la NBA, qui ont grandi en regardant ses exploits, dans la trempe d'un Michael Jordan. Parmi ces fans, se trouve le meilleur joueur de la planète, dont on se souviendra aussi comme l'un des plus grands, Lebron James.

Le King en larmes

La symbolique est très forte : l'an dernier, Lebron signait aux Los Angeles Lakers, club de toujours du Black mamba. Encore plus fort : samedi soir, 24 heures avant le drame, il venait de dépasser Kobe Bryant à la troisième place des meilleurs scoreurs de toute l'histoire de la NBA. L'ancien patron des Lakers avait alors posté un beau message sur Twitter à l'attention de son successeur, lui demandant de continuer "à faire avancer le jeu". Alors quand Lebron James et son équipe ont appris la nouvelle lors du vol qui les ramenait à Los Angeles, l'émotion était trop forte. Le "King" James a été filmé par des paparazzis attéré par la tristesse, les larmes aux yeux, en train de prendre dans ses bras la plupart de ses coéquipiers. Il s'éloigne ensuite pour essuyer ses larmes, lui qui admirait tant un joueur qui l'aura inspiré à devenir l'un des plus grands.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people