Sport

Mohamed Ali mort : revivez les plus grands moments du boxeur (vidéo)

   / 4  
1
2
3
4

Mohamed Ali s’est éteint à 74 ans dans la nuit de vendredi 3 juin à Phoenix en Arizona, emporté par une insuffisance respiratoire. Il était hospitalisé depuis jeudi. Non Stop Zapping vous fait revivre les plus grands moments d’une légende de la boxe.

"The Greatest", comme il s’était auto-surnommé dans un élan de modestie, s'en est allé ! Champion du monde à trois reprises, Mohamed Ali, Cassius Clay de son nom d’origine, était incontestablement le boxeur le plus connu au monde. Entre combats mythiques et "punchlines", il s’était construit sa propre légende.

Cassius Clay nait à Louisville au Kentucky le 17 janvier 1942. Champion olympique chez les mi-lourds à Rome en 1960, il fait déja preuve d'une verve et d'une assurance hors du commun. Après 108 combats en amateur (pour 100 victoires !) il passe professionnel à 18 ans. La suite : trois titres de champion du monde poids lourds et des combats mythiques comme celui face à George Foreman à Kinshasa en 1974, ou la « trilogie » face à son grand rival Joe Frazier.

Un dernier combat fatal

Il décide aussi de se convertir à l’Islam à 22 ans, c’est ainsi qu’il devient Mohamed Ali en 1965. Adulé ou vilipendé, le boxeur est aussi connu pour ses prises de position. En 1967, il refuse de rejoindre l’armée américaine en pleine guerre du Vietnam. Laissé libre il est toutefois dépossédé de son premier titre mondial et subit une longue traversée du désert de 4 ans, loin des rings.

Couronné sportif du siècle en 1999 par Sports Illustrated, personnalité sportive du siècle par la BBC, il reçoit également les honneurs de l’ONU pour "pour son engagement en faveur du mouvement américain contre la ségrégation et pour l'émancipation culturelle des noirs à l'échelle mondiale".

Mais en 1984, les premiers symptômes de la maladie de Parkinson apparaissent chez le champion. Un combat de trois décennies commence alors pour le champion. Un combat qui lui sera finalement fatal en 2016, une année décidément difficile pour les légendes.

Par Cyrille Hugot

Réagissez à l'actu people