Sport

Metz-Lyon : le match arrêté après qu'Anthony Lopes ait été touché par deux pétards (vidéo)

Metz-Lyon : le match arrêté après qu'Anthony Lopes ait été touché par deux pétards (vidéo)

Le match entre Metz et Lyon a dû être arrêté après qu'Anthony Lopes, gardien de l'équipe lyonnaise, ait été touché par des pétards en plein match. Son ouïe a été touchée. Un acte qui pourrait être lourd de conséquences. Focus avec Non Stop Zapping.

C'est un incident déplorable qui a eu lieu hier soir durant le match entre Metz et Lyon au stade Saint-Symporien. La rencontre a du être interrompue à la 30ème minute, puis définitivement 45 minutes plus tard, le délai réglementaire pour qu'un match puisse reprendre. La cause? Des pétards ont été lancés par des supporters de Metz sur la pelouse. Ces derniers visaient Anthony Lopes, gardien lyonnais. Touché par un premier pétard, le joueur est tombé à terre. Sur la vidéo, on peut par la suite voir le second pétard le toucher. L'homme a été d'urgence conduit à l'hôpital par des pompiers pour des examens de contrôle, et les nouvelles ne sont pas très rassurantes : il pourrait garder des séquelles au niveau de l'audition.  "Au mieux, il est victime d'acouphènes sérieux. Au pire, le tympan a été touché", a déclaré le président de l'OL Jean-Michel Aulas à BeIn Sports. RMC a rajouté : "le premier diagnostic médical annonce que Lopes souffre d'un double blast et est touché aux deux tympans. Le docteur de l'OL, lui, a eu chaud à la jambe, mais rien de grave. Les premières nouvelles sont a priori rassurantes et les deux hommes attendent un deuxième avis médical sur place."

 

Un geste inacceptable lourd de conséquences 

Le président Lyonnais trouve inacceptable ce genre de comportement, et l'a fait savoir. "On a vu qu'il y avait des choses probablement inadmissibles et impensables, qu'on ne pensait pas voir sur un terrain. On a porté atteinte à l'intégrité d'un joueur, qui est un joueur majeur, et ce trois jours avant un match de Ligue des champions. [...] Qu'un joueur comme Anthony, qui est champion d'Europe, soit blessé sérieusement au cours d'un match, c'est du jamais vu. Il faut que la Ligue et la Fédé réagissent fort.", a t-il déclaré. Bernard Serin, président du FC Metz, a déclaré : "Les personnes sont identifiées par nos dispositifs de surveillance. La tribune Est basse a été bouclée pour filtrer les sorties et interpeller les gens identifiés." Un incident qui pourrait être lourd de conséquences : le FC Metz risque en effet des sanctions de la part de la Ligue de Football Professionnel, qui "regrette ces incidents" et "sera intransigeante", d'après un communiqué officiel. 

Par M. H

Réagissez à l'actu people