Sport

Marion Maréchal Le Pen : son attaque à l’équipe de France après l'hommage à Samuel Paty (vidéo)

Marion Maréchal Le Pen : son attaque à l’équipe de France après l'hommage à Samuel Paty (vidéo)

Après l'arrêt du match PSG - Istanbul Basksehir ce mardi 8 décembre à cause d'accusations de racisme, Marion Maréchal Le Pen est revenue dans L'Heure des Pros ce mercredi 9 décembre sur la vidéo des joueurs de l’équipe de France en hommage à Samuel Paty. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Au bout d’un quart d’heure de jeu, le match de Ligue des champions PSG - Istanbul Basksehir a été interrompu ce mardi 8 décembre. Les joueurs des deux équipes ont quitté la pelouse afin de protester contre des injures racistes que le quatrième arbitre, le Roumain Sebastian Coltescu, aurait proféré à l'encontre de l'entraîneur adjoint du club du Basaksehir, Pierre Webo. Cette décision unanime et inédite dans l’histoire de la Ligue des champions, est arrivée après que deux joueurs turcs ont été sanctionnés d'un carton jaune. L'entraîneur Okan Buruk s'est remonté contre cette décision arbitrale tandis que la réaction de son adjoint, le Camerounais Pierre Achille Webo, a été jugée trop véhémente par le quatrième arbitre.

"Il y a quelque chose qui m’interpelle"

Lorsque l'arbitre central Ovidiu Hategan a été appelé pour expulser M. Webo, ce dernier est entré dans une véritable colère en lançant à plusieurs reprises au quatrième arbitre : "Pourquoi as-tu dit negro ?". Un attroupement s'est alors formé entre les joueurs, les représentants de l'UEFA et le staff turc. Après près de huit minutes d'échange sur le terrain, les joueurs du PSG et Istanbul Basksehir ont pris la décision de rejoindre les vestiaires. Invitée sur le plateau de L'Heure des Pros ce mercredi 9 décembre, Marion Maréchal Le Pen a réagi à cet incident tout en revenant sur "la vidéo diffusée par les joueurs de l’équipe de France de football après l’assassinat de Samuel Paty". Suite "à cette affaire", ils "ont été sollicités par le ministère de l’éducation pour faire une sorte de vidéo à destination des jeunes, pour défendre la liberté dans l'école, l'éducation. Et il y a quelque chose qui m’interpelle. Parce que dans cette vidéo, il n’y a aucun joueur musulman. Ce qui interpelle, parce qu'on devrait être tous ensemble sur la question de l'islamisme". A noter que dans cette vidéo, l'absence de plusieurs joueurs comme Pogba et Mbappé s'est expliquée en raison de leur calendrier chargé. Mais ces propos qui ont interpellé Rost, artiste et président de Banlieues Actives : "Par quoi vous définissez un musulman ? On a souvent ces mêmes propos dans les manifestations. Il y a énormément que musulmans qui y sont. Mais est-ce que c'est marqué sur le front des gens ?". "C'est de notoriété publique, la plupart se sont même engagés", a tenté de s'expliquer Marion Maréchal Le Pen.

 

 

 

 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people