Sport

Lyon : des supporters entourent un journaliste de Fox News et insultent Donald Trump (vidéo)

Lyon : des supporters entourent un journaliste de Fox News et insultent Donald Trump (vidéo)

Lors de la finale de la Coupe du monde féminine le dimanche 7 juillet, le duplex dans un bar à Lyon d'un journaliste de Fox News ne s'est pas déroulé comme prévu. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

C'est dans une ambiance particulière que les supporters ont célébré la victoire des Etats-Unis face aux Pays-Bas lors de la Coupe du monde féminine le dimanche 7 juillet. A Lyon pour suivre l'évènement dans un bar et recueillir les réactions des Américains ayant fait le déplacement, un journaliste de Fox News a vite déchanté. A l'issu de ce quatrième couronnement mondiale pour l'équipe américaine, Greg Palkot a perdu de son enthousiasme lorsqu'il a pris l'antenne. Derrière lui, quelques personnes très animées ont scandé "Fuck Trump, fuck Trump!", avant que l'ensemble des supporters ne les suivent.

Donald Trump sous les hostilités de l'équipe américaine

Crispé et mal à l'aise, le journaliste a poursuivi son duplex en essayant de couvrir les paroles avec une voix plus forte.  Après cette première déconvenue, Greg Palkot a voulu interroger un supporter sur son avis sur le match mais n'a pas eu la réponse attendue. "USA, Démocrates! Démocrates! Sortons ce raciste de la Maison Blanche" a-t-il lancé dans une prise de parole qui s'est transformée en tribune politique. Cette séquence a donc surpris la chaîne qui est plutôt conservatrice et soutien le président américain. Pourtant cela n'a pas empêché le résident de la Maison Blanche d'accuser Fox News sur Twitter ce lundi 8 juillet, de diffuser des propos de "démocrates". "Fox News change vite, mais ils ont oublié qui sont les personnes les ayant menés ici !" s'est-il indigné. Donald Trump fait l'objet des hostilités également au sein de l'équipe américaine avec la capitaine Megan Rapinoe qui a assuré qu'elle ne se rendrait pas à la Maison Blanche pour fêter leur victoire et plusieurs joueuses qui ont affiché qu'elles ne soutenaient pas Donald Trump.

Réagissez à l'actu people