Sport

L'OM éliminé par Andrézieux : le Youtubeur Mohamed Henni pète (encore) les plombs (vidéo)

L'OM éliminé par Andrézieux : le Youtubeur Mohamed Henni pète (encore) les plombs (vidéo)

Dimanche 6 janvier, seulement quelques minutes après l'élimination de l'OM par Andrézieux-Bouthéou en Coupe de France, Mohamed Henni a crié sa rage dans une vidéo complètement WTF. Une fois de plus, les meubles du célèbre supporter-youtubeur ont pris (très) cher… Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

"Ce que j'ai vu ce soir est tout simplement inadmissible. On dira que c'est le charme de la Coupe de France, pour moi ça n'a de charme que le nom, c'est un cauchemar." Tels étaient les mots de Jacques-Henry Eyraud, le président de l'OM, dimanche 6 janvier après l'élimination des Phocéens. Un cauchemar pour l'OM, mais un véritable exploit pour Andrézieux-Bouthéon, qui évolue en National 2. Alors forcément, la pilule a (beaucoup) de mal à passer du côté des joueurs, du staff mais aussi, et surtout, des supporters. Parmi les inconditionnels de l'OM, Mohamed henni est sûrement l'un des plus populaires. Sur sa chaîne Youtube, le jeune homme s'est fait connaitre grâce à ses excès de joie, mais surtout de colère, et sa façon très radicale d'exprimer son mécontentement après les défaites de son club.

"Nul, nul, nul !"

Alors forcément, dimanche 6 janvier, Mohamed Henni a récidivé. Dans une énième vidéo postée sur Youtube, le supporter a réagi au fiasco de l'OM : "C'est la honte ! Je ne vais jamais m'en remettre !" a-t-il commencé avant de détruire (encore une fois) son écran de télévision en y lançant un gros coup de râteau. Avec son sens de la formule qui le caractérise tant, Mohamed Henni a totalement dézingué les joueurs de l'Olympique de Marseille : "Nuls, nuls, tous nuls ! Mandanda, Payet, Lopez !" Une fois de plus très éprouvé par cette défaite, le Youtubeur s'est aussi attaqué aux joueurs d'Andrézieux-Bouthéou afin d'exprimer toute sa "honte" : "On a perdu contre Andrézieux, Andrézieux ! Ils me sortent des yeux ! Les joueurs c'est des gilets jaunes ! Ils touchent 200 euros par mois, à la fin du match ils ont droit à des jus de fruits et un morceau de quatre-quarts (…) Et on est même pas capables de les battre !" Tout le monde en prend pour son grade... 

 

 

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people