Sport

L’Equipe Enquête : Yohann Diniz avoue taguer des affiches du Front National (vidéo)

L’Equipe Enquête : Yohann Diniz avoue taguer des affiches du Front National (vidéo)

Lundi soir, la chaîne L’Equipe diffusait un nouveau numéro de son magazine L’Equipe Enquête avec un entretien exceptionnel de Yohann Diniz. Dans cette interview, le marcheur français n’a pas seulement parlé de sport mais a également évoqué son engagement politique et fait quelques révélations amusantes. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Au fil des années et des performances, Yohann Diniz s’est fait un nom dans le paysage sportif français malgré une discipline, la marche, parmi les moins médiatisées et les moins "glamour" qu’il y ait. Depuis cet été et sa course complètement folle aux Jeux Olympique de Rio de Janeiro, il a d’ailleurs franchi un nouveau seuil de notoriété, les terribles images de ses évanouissements à répétition et de la diarrhée qui l’ont privé de médaille olympique ayant fait le tour du monde.

"Ils ne me font pas peur"

Comme de nombreux sportifs en revanche, la personnalité de Yohann Diniz reste très méconnue du grand public. Un état de fait auquel a décidé de remédier L’Equipe Enquête, le magazine de la chaîne L’Equipe, qui a diffusé lundi soir une interview exclusive du marcheur français. L’occasion d’apprendre notamment que Yohann Diniz est engagé politiquement depuis longtemps. A 14 ans, il adhérait en effet déjà à la jeune communiste révolutionnaire et il milite depuis énormément contre le Front National. A tel point qu’il est toujours capable aujourd’hui de prendre sa bombe pour aller taguer des affiches du FN : "Ca je le ferai toujours" sourit-il, "Ils ne me font pas peur même s’ils sont bêtes et méchants. Ca ne me dérangera jamais parce que pour moi c’est inconcevable de voir cette montée du FN (…) On s’attend à ce qu’au premier tour ils soient pratiquement à 30%. Ca fait flipper quelque part".

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people