Sport

Jonah Lomu aurait eu 42 ans : Ses plus beaux essais en vidéo

Jonah Lomu aurait eu 42 ans : Ses plus beaux essais en vidéo

Le rugbyman néo-zélandais Jonah Lomu s’est éteint à l’âge de 40 ans le 18 novembre 2015. À l’occasion de son anniversaire – il aurait dû fêter ses 42 ans ce vendredi 12 mai – Non Stop Zapping vous propose de redécouvrir ses plus beaux essais.

Jonah Lomu était l’une des figures du rugby néo-zélandais. Ailier chez les All Blacks, il est devenu le plus jeune joueur de l’équipe en 1994, à l’âge de 19 ans. Le rugby est alors en plein essor et Jonah Lomu devient l’un des premiers visages représentatifs de ce sport, qui plus est néo-zélandais, avec le palmarès que connait l’équipe des All Blacks. En 1995, il force le respect de son équipe et des supporters en marquant sept essais en cinq matchs pendant la Coupe du monde en Afrique du Sud. Chez les All Blacks, il devient également le meilleur marqueur d’essais en Coupe du monde. Au cours de sa carrière, il remporte le titre du championnat des provinces de Nouvelle-Zélande, deux éditions du Super 12, trois éditions du Tri-nations. Seuls les titres de champion du monde lui échapperont, mais il terminera une fois en finale, et une seconde fois en demi-finale.

La créatine mise en cause dans le décès de Jonah Lomu

Après son décès, de nombreux articles parus dans la presse internationale faisaient état d’une mort possiblement liée à la prise de créatine dans les années 1990. À l’époque, donner aux sportifs de haut niveau de grande quantité de créatine, connue pour améliorer les performances physiques et favoriser la récupération après l’effort, était une pratique courante. Pratique qui a peut-être pu endommager sérieusement le corps de Jonah Lomu, qui souffrait d’une maladie rénale sérieuse. C’est toutefois un caillot de sang au niveau d’un poumon qui est à l’origine de son décès. Le 18 novembre 2015, John Mayhew, le médecin de Jonah Lomu, annonce son décès après un vol reliant le Royaume-Uni à Auckland. Le rugbyman venait d’assister à la Coupe du monde de rugby à XV. Le 30 novembre, l’Eden Park d’Auckland lui rend un vibrant hommage en présence des All Blacks ainsi que la femme et les deux enfants du sportif.

Par Alicia Dubreuil

Réagissez à l'actu people