Sport

JO de Rio 2016 : les épéistes français décrochent l’or pour la troisième fois consécutive (Vidéo)

   / 5  
Les épéistes français ont décroché l'or
1
Les épéistes français ont décroché l'or
Ils ont défendu leur titre face à l'Italie
2
Ils ont défendu leur titre face à l'Italie
C'est le troisième titre consécutif pour l'équipe de France d'épée
3
C'est le troisième titre consécutif pour l'équipe de France d'épée
Les épéistes français n'ont plus été battus aux JO depuis 2004
4
Les épéistes français n'ont plus été battus aux JO depuis 2004
Les épéistes français conservent leur titre olympique
5
Les épéistes français conservent leur titre olympique

La journée de ce dimanche 14 août a été exceptionnelle pour la France à Rio. Alors que Charline Picon a décroché la première place en planche à voile et que le boxeur Sofiane Oumiha a remporté sa place pour la finale des moins de 60 kilos, les épéistes français ont battu l’Italie en finale alors que l’équipe de France d’escrime avait du mal à s’imposer depuis le début de la compétition. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Depuis le début des JO 2016 à Rio, l’équipe de France d’escrime a du mal à s’imposer. Dès le premier jour, Lauren Rembi qui a réussi à arriver jusqu’en demi-finale à l’épée s’est finalement inclinée face à la Hongroise Emese Szasz. Et alors qu’elle disputait le bronze à la Chinoise Sun Yiwen, la Française a finalement été battue : "Je voulais la médaille, je ne l’ai pas. C’est tout ce que je retiens. J’étais venue chercher une médaille d’or. Je n’ai pas la médaille d’or ni la médaille de bronze donc… Je ne sais pas quoi dire. Je suis dégoûtée", a déclaré en larmes la jeune femme au micro de France Télévisions. Mais ce dimanche 14 août, l’équipe de France masculine d’épée a fait rêver tout un pays en décrochant l’or face à l’Italie.

Troisième titre consécutif pour les épéistes français

Yannick Borel, Gauthier Grumier, Daniel Jérent et Jean-Michel Lucenay conservent dont un titre olympique collectif que les épéistes français détiennent depuis 2004, alors que cette épreuve n’était pas au programme à Londres en 2012. Il s’agit donc du troisième titre consécutif pour les épéistes bleus : "Je suis super heureux, super content, on a une super équipe. J'étais en pleine possession de mes moyens. J'ai fait ce qu'il fallait pour l'équipe. J'ai tout donné pour eux parce c'est mes potes, c'est plus que ça, c'est mes frères d'armes", a déclaré Yannick Borel à l’issue de la finale.
 

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people