Sport

JO de Rio 2016 : Laure Manaudou très inquiète pour l’avenir de la natation française (Vidéo)

   / 5  
Après des JO de Rio 2016 ratés, Laure Manaudaou a peur pour l'avenir de la natation française
1
Après des JO de Rio 2016 ratés, Laure Manaudaou a peur pour l'avenir de la natation française
Laure Manaudou s'est exprimée devant la presse
2
Laure Manaudou s'est exprimée devant la presse
Laure Manaudou en larmes après la défaite de Florent Manaudou
3
Laure Manaudou en larmes après la défaite de Florent Manaudou
Laure Manaudou a opéré comme consultante pour
4
Laure Manaudou a opéré comme consultante pour "France Télévisions" lors des JO
Laure Manaudou et Philippe Lucas
5
Laure Manaudou et Philippe Lucas

Rien ne va plus au sein de la natation française après les Jeux Olympiques 2016 de Rio. Laure Manaudou, l’ancienne championne française, a d’ailleurs évoqué son inquiétude pour l’avenir de son sport. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

La natation française ressort très affaiblie de ces JO de Rio 2016. En effet, avec seulement deux médailles d’argent dont celle de Florent Manaudou sur 50m nage libre, le bilan est bien maigre. Et alors qu’Alain Bernard, l’ancien roi du 100m, a parlé d’"amateurisme", Romain Barnier, entraîneur en chef de l'équipe masculine lui a violemment répondu. "J’ai été extrêmement déçu par ta sortie médiatique en milieu de semaine. Je ne comprends pas cela de la part d'un athlète qui a vécu à l'intérieur de l'équipe de France (…) J’aurais été extrêmement déçu qu’un athlète dont j’ai eu la responsabilité agisse comme ça, Je tiens à te le dire devant le parterre de tes collègues, parce qu’aujourd’hui je ne considère pas qu’on fait partie de la même famille de la natation, je ne partage pas ta vision".

"On se demande ce que cela va devenir"

Dans la foulée, Alain Bernard a reçu le soutien de Laure Manaudou, qui a opéré comme consultante pour "France Télévisions" lors de ces Jeux Olympiques.  "Alain a simplement fait part de son mécontentement. J’ai l’impression que c’est devenu un peu une guerre. Ce n’est pas ce qu’il faut faire. Je trouve ça dommage d’en arriver là (…) Le dénigrer comme ça, le sortir de l’équipe de France, de la Fédération, je ne trouve pas ça très juste". Puis, devant la presse, elle a exprimé son inquiétude pour l’avenir de la natation française. "Je ne sais pas ce qu’il va se passer dans les années à venir, c’est vrai que c’est inquiétant parce que depuis dix ans la natation était montée au plus haut niveau et on se demande ce que cela va devenir. Je pense que les anciens nageurs (...) ont peut-être envie d'aider les jeunes. C'est mon cas car j'ai envie que la natation (française) continue à être parmi les meilleurs nations mondiales".

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people