Sport

JO de Rio 2016 : La grosse chute d’un gymnaste allemand à la barre fixe (vidéo)

   / 5  
JO de Rio 2016 : La grosse chute d'Andreas Bretschneider à la barre fixe
1
JO de Rio 2016 : La grosse chute d'Andreas Bretschneider à la barre fixe
Andreas Bretschneider participait au concours général mercredi soir
2
Andreas Bretschneider participait au concours général mercredi soir
Le gymnaste allemand est un spécialiste de la barre fixe
3
Le gymnaste allemand est un spécialiste de la barre fixe
C'est pourtant sur cet agrès qu'il a lourdement chuté et perdu toute chance de médaille
4
C'est pourtant sur cet agrès qu'il a lourdement chuté et perdu toute chance de médaille
Il a même chuté sur un mouvement qu'il a inventé et qui porte son nom
5
Il a même chuté sur un mouvement qu'il a inventé et qui porte son nom

Andreas Bretschneider a connu une vraie désillusion mercredi soir à l’occasion de la finale du concours général masculin. Pourtant spécialiste de la barre fixe, le gymnaste allemand a lourdement chuté sur un mouvement qui porte son nom. Et a perdu du même coup toute chance de médaille. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Les Jeux Olympiques de Rio auraient bien pu connaître une troisième image insoutenable lors du concours général masculin de gymnastique. Samedi dernier, pour le premier jour de compétition, le monde de la gymnastique et du sport en général avait souffert avec Samir Aït-Saïd. Le gymnaste français, engagé avec la France dans les qualifications du concours par équipe, s’était gravement blessé à la réception de son premier essai au saut de cheval et ému le monde entier. Mercredi, c’est l’haltérophile arménien Andranik Karapetyan qui a connu à peu près le même sort. En course pour une médaille de bronze dans la catégorie des moins de 77 kg, le jeune athlète de 20 ans s’est attaqué à une barre de 195kg à l’épaulé-jeté. Malheureusement, alors qu’il semblait sur le point de réussir, son coude s’est littéralement retourné sur la barre.

Il chute sur un mouvement qu'il a inventé et porte son nom

Et le même genre de mésaventure aurait très bien pu arriver à Andreas Bretschneider mercredi soir lors de la finale du concours général. Le gymnaste allemand a connu une grosse chute à la barre fixe alors que c’est normalement son agrès de spécialité. Pire, c’est sur un mouvement qu’il a lui-même inventé et qui porte son nom, le Bretschneider, que l’athlète de 27 a commis la faute. Et du même coup perdu définitivement toute chance de remporter une médaille.

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people