Sport

JO de Rio 2016 : Florent Manaudou privé d’or pour un centième, revivez sa course (Vidéo)

   / 5  
JO de Rio 2016 : Florent Manaudou décroche
1
JO de Rio 2016 : Florent Manaudou décroche "seulement" l'argent sur le 50 m nage libre
Les nageurs prêts à en découdre
2
Les nageurs prêts à en découdre
Une course très serrée
3
Une course très serrée
Florent Manaudou finit deuxième !
4
Florent Manaudou finit deuxième !
Florent Manaudou félicite le vainqueur l'américain Anthony Ervin
5
Florent Manaudou félicite le vainqueur l'américain Anthony Ervin

Grand favori du 50 m nage libre des Jeux Olympiques de Rio 2016, Florent Manaudou n’a malheureusement pas réussi à conserver sa médaille d’or sur la distance. En finale, le français s’est incliné d’un tout petit centième face au revenant américain Anthony Ervin. C’est une énorme déception pour le nageur. Non Stop Zapping vous propose de revivre la course dans les conditions du réel.

Un centième. Voilà ce qui a manqué à Florent Manaudou pour s’imposer en finale du 50 m nage libre à Rio et ainsi conserver son titre olympique. Grand favori de cette finale, le nageur français s’est incliné face à l’américain de 35 ans Anthony Ervin qui a nagé en 21 secondes 40 contre 21 secondes 41 pour Florent Manaudou qui empoche la médaille d'argent. "Je suis déçu. Très abattu, a estimé le Marseillais après la course avant d’ajouter : Au petit-déj’, pourtant, je me suis super bien senti. J’étais bien sur le 4x100 m, j’étais bien en série et en demie. C’est l’inverse de ce que j’ai fait il y a à quatre ans. C’est le sport. Il fallait être bon aujourd’hui (vendredi), j’étais meilleur hier. C’est dommage".

"Revenir, ne pas revenir, je ne sais pas"

Et cette désillusion pourrait mettre un terme à la carrière du frère de Laure Manaudou dans les bassins. En effet, c’est ce qu’il a laissé entendre. "Je ne me suis pas posé cette question. Je vais prendre un peu de recul, c’est sûr. Pour l’instant, je vais oublier tout ça en regardant d’autres sports. Revenir, ne pas revenir, je ne sais pas. En tout cas, j’ai envie de prendre du plaisir dans ma vie, faire les sports qui me tiennent à cœur. On verra où ça mène. Si j’arrête, ce sera sûrement pour faire autre chose, dans un autre sport, une autre activité. Si je continue, c’est que j’en aurais besoin pour répondre à mes questions". Et de conclure : "Je suis content en tout cas d’avoir passé cinq ans en équipe de France et d’avoir fait tout ça".

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people