Sport

JO 2016 : Les nageurs américains "braqués" ont inventé leur agression (Vidéo)

   / 5  
Quatre nageurs américains affirment avoir été braqués à Rio
1
Quatre nageurs américains affirment avoir été braqués à Rio
Les sportifs auraient menti sur leur agression
2
Les sportifs auraient menti sur leur agression
Ils sont impliqués dans une altercation avec un vigile dans une station-service
3
Ils sont impliqués dans une altercation avec un vigile dans une station-service
Les sportifs auraient uriné partout et auraient cassé une porte
4
Les sportifs auraient uriné partout et auraient cassé une porte
Les images de vidéosurveillance dénoncent les nageurs
5
Les images de vidéosurveillance dénoncent les nageurs

Il y a quelques jours, quatre nageurs américains dont le champion olympique Ryan Lochte ont affirmé avoir été victimes d’un braquage alors qu’ils sortaient de leur taxi. Malheureusement pour eux, des images de caméras de surveillance dévoilent une toute autre histoire et révèlent que les sportifs ont menti. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Le week-end dernier, quatre nageurs américains ont affirmé avoir été agressés et volés par de faux policiers. Aisni, Ryan Lochte, Gunnar Bentz, Jack Conger et James Feigen ont été braqués alors qu’ils rentraient d’une fête qui se déroulait au Club France. Mais ce jeudi 18 août, la police brésilienne a interpellé Jack Conger et Gunnar Bentz qui étaient dans leur avion pour rentrer aux Etats-Unis. La juge en charge de l’affaire ne croit pas à la plainte pour agression, et des images de vidéosurveillance remettent en question les témoignages des sportifs.

Les nageurs ont saccagé une station-service

En réalité, les nageurs américains ont été impliqués dans une altercation avec le vigile d’une station-service. Alors que les quatre sportifs assuraient avoir été braqués dimanche dernier à l’aube dans un quartier huppé de Rio au pied de la colline du Corcovado, les caméras d’une station-service de Barra da Tijuca près du village olympique où ils rentraient se coucher ont dévoilé une toute autre histoire. Ainsi, Ryan Lochte, James Feigen, jack Conger et Gunnar Bentz se sont rendus aux toilettes situées à l’extérieur de la station-service : "Ils se sont arrêtés sur le côté de la station-service et ont commencé à pisser partout. Il y a même des images du derrière de l'un d'eux en train de baisser son pantalon. On leur a dit d'aller aux toilettes mais ils ont pissé sur le mur. L'un d'eux a alors cassé la porte des toilettes et arraché une plaque de publicité après avoir pissé", a déclaré le gérant de la station-service. Un vigile a alors appelé la police demandant au passage aux nageurs de rembourser les dégâts, puis a sorti son arme comme la police tardait à arriver. Si Ryan Lochte est déjà rentré aux Etats-Unis, ses compatriotes ont dû rester au Brésil pour être interrogés. 

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people