Sport

JO 2016 : Le clapping des médaillés français pour leur retour en France (Vidéo)

   / 5  
JO 2016 : Les médaillés français font une clapping pour fêter leur retour
1
JO 2016 : Les médaillés français font une clapping pour fêter leur retour
Teddy Riner est sorti en premier de l'avion
2
Teddy Riner est sorti en premier de l'avion
Il a été suivi par le reste de la délégation française
3
Il a été suivi par le reste de la délégation française
Ils ont eu un accueil très chaleureux sur le tarmac de Roissy
4
Ils ont eu un accueil très chaleureux sur le tarmac de Roissy
Ils ont même fait un clapping pour fêter leur retour
5
Ils ont même fait un clapping pour fêter leur retour

Avec 42 médailles glanées lors des Jeux Olympiques de Rio 2016, la délégation française a battu un record. Et c’est donc tout naturellement que les athlètes tricolores ont été accueillis très chaleureusement ce matin sur le tarmac de l’aéroport de Roissy. Rassemblés au pied de l’avion, les sportifs ont même réalisé un "clapping". Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Après plus de quinze jours passés du côté de Rio à l’occasion des Jeux Olympiques 2016, tous les athlètes français sont rentrés ce matin en France. Et avec eux, ils ont ramené les 42 médailles glanées durant cette olympiade. Alors que leur avion s’est posé sur le tarmac de l’aéroport de Roissy aux alentours de 10h30, une foule massive était déjà rassemblée pour les accueillir. Porte drapeau et médaillé d’or en judo, Teddy Riner a pointé en premier le bout de son nez à la sortie de l’avion. "Cet accueil, le fait d'être reconnu par son peuple (...) ça fait plaisir", a-t-il expliqué devant la presse avant d’ajouter sur LCI : "Ça fait chaud au cœur d'être accueilli comme ça sur le sol français".

La joie des athlètes français

Le colosse français était suivi de près par le couple en or de ces JO, les boxeurs Tony Yoka et Estelle Mossely. "On est soulagé d'avoir accompli ce qu'on souhaitait tant", a déclaré la sportive avant de poursuivre : "En plus, on vit ça tous ensemble, toute l'équipe des Bleus". Tony Yoka en revanche a confié que "l'ambiance était très festive" dans l’avion. "Je pensais qu'on allait dormir un peu plus, finalement ça s'est transformé en boîte de nuit ! On n'a pu dormir que deux petites heures", a-t-il avoué. Mais malgré le manque de sommeil, la joie se lisait sur le visage des athlètes tricolores. Et ils n’ont pas hésité à réaliser un "clapping" devant les photographes et journalistes. Dernière étape, la rencontre avec François Hollande à l’Élysée vers 18h. 

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people