Sport

JO 2016 : Deux nageurs américains se font interpeller au moment de quitter le Brésil (vidéo)

   / 3  
JO 2016 : Deux nageurs américains interpellés au moment de quitter le Brésil
1
JO 2016 : Deux nageurs américains interpellés au moment de quitter le Brésil
Gunnar Bentz et Jack Conger interpellés
2
Gunnar Bentz et Jack Conger interpellés
Deux nageurs américains prétendent avoir été agréssés puis se font interpellés
3
Deux nageurs américains prétendent avoir été agréssés puis se font interpellés

Plusieurs jours après avoir prétendu avoir été braqués par une arme à feu dans les rues de Rio, les deux nageurs américains, Jack Conger et Gunnar Bentz, ont été interpellés par la police au moment où ils allaient quitter le Brésil. Pour cause, la juge qui s’occupe de l’affaire a relevé plusieurs "incohérences" dans les déclarations des nageurs. Non Stop Zapping vous en dit plus !

Dimanche, une polémique sur la sécurité des athlètes des Jeux olympiques à Rio de Janeiro a fait grand bruit après que quatre nageurs américains aient déclaré avoir été agressés et volés par de faux policier. Parmi eux, se trouvait le multiple champion olympique Ryan Lochte, Gunnar Bentz, Jack Conger ainsi que James Feigen et tout le monde se réjouissait que cela ne se soit pas terminé plus mal. Mais quelques jours plus tard, la police Brésilienne a débarqué de l’avion qui devait les ramener aux Etats-Unis, les deux nageurs américains, Gunnar Bentz et Jack Conger. La juge brésilienne en charge de l’affaire ne croit pas à la plainte pour agression dont ils auraient été victimes le samedi 13 au soir.

Deux nageurs agressés puis interpellés

Jack Conger et ses camarades de l’équipe américaine de natation, Ryan Lochte, Gunnar Bentz et James Feigen, rentraient d’une fête qui se déroulait au Club France et prétendent avoir été braqués par de faux policiers alors qu’ils rentraient en taxi. La juge estime que leur témoignage présente des "incohérences" et note que sur les images des caméras de sécurité les quatre hommes plaisantent à leur retour au village olympique. La magistrate a réclamé la confiscation des passeports des athlètes mais, entre temps, Ryan Lochte aurait déjà pris l’avion pour les Etats-Unis alors que James Feigen serait, lui, toujours au Brésil mais la police ignore où il se trouve. Ryan Lochte, interviewé dans la nuit de mercredi à jeudi par un journaliste de NBC, Ryan Lochte a déclaré : "Je n'aurais pas inventé une telle histoire et les autres n'ont plus. Nous sommes victimes dans cette histoire". Quant à l’avocat des nageurs, il a déclaré que ses clients "vont coopérer avec la justice et la police brésilienne".

Par Paul Vanderhaegen

Réagissez à l'actu people