Sport

Jeux Paralympiques : Revivez les moments les plus incroyables de la compétition (vidéo)

   / 4  
Un pongiste tient sa raquette avec sa bouche
1
Un pongiste tient sa raquette avec sa bouche
Un officiel commet une grosse boulette lors d'une remise de médailles
2
Un officiel commet une grosse boulette lors d'une remise de médailles
Un haltérophile iranien bat le record du monde du développé couché
3
Un haltérophile iranien bat le record du monde du développé couché
Les coureurs du 1500m ont été plus rapides que les valides à Rio
4
Les coureurs du 1500m ont été plus rapides que les valides à Rio

Les Jeux Paralympiques de Rio viennent de s’achever et de belles histoires y ont eu lieu. Mais s’il y a eu de beaux moments, il y a également eu des moments insolites et des moments plus douloureux. Non Stop Zapping vous fait revivre les moments les plus incroyables de la compétition !

Dimanche soir, Rio a refermé ses Jeux paralympiques, soit les tous premiers qui ont eu lieu en Amérique latine. Ces derniers s’annonçaient mal et certains prévoyaient même un fiasco mais tout était réuni pour que la fête soit belle. Et si les Jeux paralympiques de Rio ont connu un véritable drame avec la mort du cycliste iranien, Bahman Golbarnezhad, après une violente chute, ils ont surtout connu des moments d’exploits sportifs et de joies immenses. Certains joueurs de Cécifoot ont impressionné tous les amateurs de football en réalisant de magnifiques prouesses. Un joueur iranien a réalisé un véritable festival dans la défense adverse avant de marquer tandis qu’un joueur mexicain s’est distingué en inscrivant un but en pleine lucarne lors d'un match contre le Maroc. Lors de la remise des médailles du tir à l’arc, un officiel a offert une scène très gênante au moment de serrer la main d’un médaillé qui n’avait pas de bras.

LES EXPLOITS DES JEUX

Lors de ces Jeux paralympiques, certains athlètes ont réalisé de beaux exploits et c’est le cas de l’iranien Siamand Rahman qui a réussi à battre le record du monde du développé couché en soulevant plus 310kg. Jusqu’à présent, personne n’était parvenu à aller au dessus des 300kg en haltérophilie handisport. Lors de la finale du 1 500 mètres aussi, les athlètes se sont fait remarquer en arrivant à réaliser une course plus rapide que celle des athlètes valides, quelques semaines avant, à Rio. En effet, le médaillé d’or des handicapés a franchi la ligne d’arrivée deux secondes avant celui des valides. Enfin, un pongiste Egyptien du nom d’Ibrahim Hamato a fait le buzz en jouant avec la raquette dans sa bouche et en servant avec ses pieds.

Par Paul Vanderhaegen

Réagissez à l'actu people