Sport

Jeux Paralympiques: la relayeuse s'effondre avec la flamme Olympique au Maracana (vidéo)

Jeux Paralympiques: la relayeuse s'effondre avec la flamme Olympique au Maracana (vidéo)

L'athlète triplement médaillée des jeux paralympiques de 1984 Marcia Malsar s'est écroulée alors qu'elle portait la précieuse flamme olympique.

Dans la tradition olympienne, une fois la flamme olympique allumée, celle-ci doit le rester jusqu'à la clôture des jeux. D'étape en étape, des relayeurs soigneusement choisis doivent se la faire passer sans jamais ne l'éteindre. (si cela arrivait, il faudrait alors la rallumer de manière traditionnelle, à partir d'une des lanternes contenant la flamme mère). Frayeur alors, quand ce mercredi 7 septembre à Maracana, lors de la cérémonie des jeux paralympiques, l'athlète brésilienne Marcia Malsar a trébuché durant son trajet pour faire passer la flamme ! Un trajet qui n'était pas de tout repos pour l'ancienne championne handicapée triplement médaillée en 1984. La route était humide, et la femme avait bien du mal à marcher. On peut la voir tituber tout le long de son parcours, une canne à la main. Au millieu de la piste, elle ne tient plus et lâche la torche ornée de la précieuse flamme, puis s'écroule par terre.  

 

La courageuse ATHLÈTE se relève encouragée par le public 

 

Le public, conscient de l'effort que ces quelques pas constituaient pour Marcia Malsar, l'a alors encouragé de toutes ses forces. La femme qui a toujours sur faire preuve de persévérance malgré son handicap s'est alors relevée, désireuse d'accomplir cette mission jusqu'au bout. Par chance, Marcia ne s'est pas blessée, et la flamme est restée allumée.
Lors de cette cette éditions des jeux paralympiques haute en couleurs, on a précédemment pu voir le nageur, Ibrahim Al Hussein, membre de la première équipe paralympique de réfugiés syriens. La cérémonie s'est terminée par un show du chanteur Seu Jorge sous la pluie. Le public en a pris plein les yeux, mais n'a pas manqué du huer le nouveau président brésilien Michel Temer, ne faisant toujours pas l'unanimité. 

Par M. H

Réagissez à l'actu people