Sport

Jean-Michel Aulas recadre sévèrement Claudio Beauvue

Jean-Michel Aulas recadre sévèrement Claudio Beauvue

ZAPPING - Lors de son remplacement, à la 74ème minute, contre Nantes, Claudio Beauvue, l’attaquant de l’Olympique Lyonnais n’a pas salué son entraineur Hubert Fournier. Un manque de respect qui a beaucoup énervé Jean-Michel Aulas, le président du club.

Karim Benzema est enfin sorti de son silence ! C’est au micro de Frédéric Calenge, au 20h de TF1, qu’il a pu s’exprimer sur toutes les choses qui ont été dites sur lui ces dernières semaines. Dès le début de l’interview, le joueur du Real parle d’un "acharnement médiatique" avec de dire : "On me traine dans la boue dans tous les sens comme si j'étais un criminel. C'est des choses horribles" avant d’ajouter "Que j'entende que j'ai fait du chantage que je lui ai demandé de l'argent, ça me rend fou". "Ils m'ont sali, ils m'ont fait dormir en prison comme un malpropre" a-t-il déclaré à propos de sa garde à vue en précisant que c’est pourtant lui qui avait "demandé à être entendu". Il a ensuite conclut en clamant, haut et fort : "Je ne suis pas coupable". L’attaquant de l’équipe de France espère une issue heureuse à cette affaire et  lâche : "J'espère que ça va bien se terminer, qu'on va tous être bien, que ce soit Mathieu, moi, mon ami (ndlr Karim Zenati). Et qu’on retourne tous en Equipe de France pour gagner cet Euro". Du côté de la Ligue 1, ça chauffe à Lyon Claudio Beauvue a snobé son entraineur, Hubert Fournier, au moment d’être remplacé par Rachid Ghezzal à la 74ème minute du match Nantes-Lyon. Comme d’habitude, c’est le président du club, Jean-Michel Aulas qui a été le premier à monter au créneau. "J’ai encore vu des joueurs, sortis ce soir, qui n’ont pas salué leur entraîneur et ça, je considère ça ne fait pas partie du niveau et de l’état d’esprit de l’Olympique Lyonnais donc il y aura encore des choses à dire. J’en ai gros sur le cœur" a-t-il déclaré après le match.

Réagissez à l'actu people