Sport

Invictus Games : Le premier ministre canadien répond aux Obama et au Prince Harry (vidéo)

   / 5  
Justin Trudeau a répondu aux Obama et au prince Harry
1
Justin Trudeau a répondu aux Obama et au prince Harry
Il s'agit du premier ministre canadien
2
Il s'agit du premier ministre canadien
Il s'est entouré de militaires canadiens
3
Il s'est entouré de militaires canadiens
Il a fait quelques pompes
4
Il a fait quelques pompes
Avant de défier ses interlocuteurs
5
Avant de défier ses interlocuteurs

Après les Etats-Unis et le Royaume-Uni, le Canada est entré dans la danse des petites provocations avant les Invictus Games, qui auront lieu la semaine prochaine à Orlando, en Floride. Justin Trudeau, premier ministre canadien, s’est mis en scène au milieu de militaires blessés. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur Non Stop Zapping.

Du 8 au 12 mai prochain, Orlando accueillera la deuxième édition des Invictus Games. La compétition créée par le Prince Harry réunit les militaires blessés en exercice de plusieurs pays. À quelques jours du début de la compétition, Non Stop Zapping indiquait que Michelle et Barack Obama avaient envoyé une petite vidéo pour provoquer le prince Harry. Celui-ci s’était empressé de répondre, avec l’aide de sa grand-mère, la reine d’Angleterre.

"Je voulais montrer comment le Canada fait les choses"

Justin Trudeau, premier ministre canadien, a décidé d’entrer lui aussi dans ce petit jeu. En début de semaine, il a imité la mise en scène des Américains et s’est entouré de plusieurs militaires pour répondre au couple Obama et au prince Harry. Mais si ces derniers se contentaient de lancer des défis avec la parole, Justin Trudeau est allé plus loin.

"Je voulais juste montrer à nos amis des États-Unis et du Royaume-Uni comment le Canada fait les choses", lance-t-il avant d’effectuer plusieurs pompes au milieu de deux militaires. Les gros bas canadiens derrière lui imitent ensuite le désormais célèbre lâcher de micro de Barack Obama au dîner de l’Association des correspondants de la Maison Blanche.

Réagissez à l'actu people