Sport

Gros accrochage entre Neymar et Cavani lors de Brésil-Uruguay (vidéo)

Gros accrochage entre Neymar et Cavani lors de Brésil-Uruguay (vidéo)

Vendredi 16 novembre, le Brésil affrontait l'Uruguay en match amical (1-0). Neymar et Edison Cavani, partenaires au PSG, étaient adversaires pour l'occasion et se sont vivement accrochés après un tacle de l'Uruguayen. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

C'est une question qui taraude les supporters parisiens depuis l'été 2017 et l'incroyable recrutement du PSG : Edinson Cavani a été rejoint dans la capitale par la superstar brésilienne Neymar et l'étoile montante du football, Kylian Mbappé. Mais les trois attaquants peuvent-ils cohabiter, aussi bien sur le terrain qu'au niveau des égos ? La question s'est encore plus posée lors de la première saison, lorsque Neymar et Cavani s'étaient accrochés pour savoir qui allait tirer les penaltys et les coups-francs. Si la situation a depuis été apaisée au sein du vestiaire, pas sûr que les deux joueurs n'en soient pour autant devenus amis. Surtout qu'ils ont deux caractères très opposés, Neymar aimant énormément la lumière tandis que Cavani est bien plus dans la discrétion.

Le retour au Camp des Loges s'annonce électrique

Le débat sur l'entente entre les deux joueurs pourrait bien avoir été relancé hier soir. Le Brésil recevait l'Uruguay pour un match amical. Une rencontre remportée 1-0 par les Brésiliens, sur un penalty de leur capitaine Neymar. Mais un fait de jeu a particulièrement intéressé les fans et les journalistes. A la 85e minute de jeu, Neymar commence un dribble au bord du terrain, pressé par Cavani. Ce dernier finit par faire une grosse faute sur son adversaire, et reçoit un carton jaune de la part de l'arbitre. Enragé, il revient vers Neymar et lui jette le ballon dessus, avant que les deux hommes ne s'échangent des mots doux. Pas sûr que le retour au Camp des loges soit de tout repos la semaine prochaine, surtout à quelques jours d'un match crucial en Ligue des champions face à Liverpool.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people